Allsport

Federer : "Rien à faire"

Federer : "Rien à faire"
Par Eurosport

Le 23/03/2008 à 11:30Mis à jour

Battu par Mardy Fish au Masters Series d'Indian Wells, Roger Federer a reconnu qu'il n'a jamais été en mesure de lutter avec l'Américain en demi-finale. Le Suisse, N.1 mondial, avait pourtant gagné ses 41 derniers matches contre des Etatsuniens...

Cette défaite vous surprend-elle autant qu'elle nous surprend ?

R.F. : Je suppose. Même si je ne sais pas à quel point elle vous surprend. J'ai toujours eu de bons résultats contre lui (ndlr: 5 victoires sur 5). J'ai toujours contrôlé les rencontres. Mais aujourd'hui (samedi), c'était différent. Je ne pouvais pas faire grand chose. Il a beaucoup tenté et ça fonctionnait.

Avez-vous eu le sentiment de mal jouer ?

R.F. : Ce n'est même pas que j'ai mal joué. Il lisait très bien le service, gardait bien la balle en jeu et quand il attaquait, ça rentrait. Ce n'est pas qu'il servait particulièrement bien mais je ne pouvais pas retourner ses deuxièmes services. Cette partie de mon jeu me déçoit. Ce qui est sûr c'est que son classement n'est pas N.98. Il a déjà été dans le Top 20. Nous savons tous qu'il est bon. Alors ne disons pas qu'il est 98e mondial. Il est bien meilleur que cela.

Ce début de saison est laborieux pour vous. Où situez-vous votre niveau de jeu actuellement ?

R.F. : Je pense que j'ai vécu une très bonne semaine. Je suis content. Aujourd'hui, c'est évidemment plus difficile de juger parce que Mardy (Fish) a tout réussi. Il n'y a pas eu beaucoup d'échanges. J'ai même l'impression de sortir d'un entraînement. Mais globalement, je suis satisfait. J'ai bien joué contre les gars cette semaine. Evidemment, le forfait (ndlr: Tommy Haas a déclaré forfait en quart de finale) a été un peu bizarre. Je comptais aussi sur cette rencontre pour garder le rythme. Mais il faut faire avec. Alors une demi-finale pour le premier Masters Series de l'année est un bon résultat. Je me sens mieux qu'il y a dix jours. J'espère rebondir et gagner Miami puis sur terre battue."

Allez-vous rapidement partir pour Miami pour le tournoi qui débute mercredi ?

R.F. : Oui, très bientôt. Je n'ai pas encore réservé mon billet. Je n'avais vraiment prévu de partir aujourd'hui.

0
0