Reuters

Davydenko sacré, Bercy KO

Davydenko sacré, Bercy KO
Par Eurosport

Le 05/11/2006 à 21:55Mis à jour

Nikolay Davydenko a remporté son premier Masters Series à Bercy, dimanche, au terme d'une finale sans suspense qui a vu Dominik Hrbaty inscrire cinq jeux seulement. Le Russe, tête de série N.4, a confirmé son nouveau statut de N.3 mondial, et peut faire v

MASTERS SERIES PARIS-BERCY - Finale

Nikolay Davydenko (RUS, 4) bat Dominik Hrbaty (SVK, 17) 6-1, 6-2, 6-2
Face-à-face : 4-1 pour Davydenko.

Nikolay Davydenko a tout de même offert un visage radieux au public Bercy. Le Russe ne l'avait pas caché cette semaine, le tournoi de Bercy était avant tout pour lui... Une bonne préparation pour le Masters de Shanghai. Profitant d'un tableau débarrassé des épouvantails du circuit, Davydenko a remporté son premier Masters Series dès sa première finale.

Irrésistible toute la semaine, il n'a laissé aucune chance à son adversaire du jour, Dominik Hrbaty. Le Slovaque, plutôt chanceux de se retrouver pour la deuxième fois de sa carrière en finale d'un Masters Series (cinq ans après sa défaite face à Pioline à Monte-Carlo), a été pris de vitesse dès les premiers échanges et n'a réellement qu'au début du troisième set.

Davydenko fin prêt pour Shanghai

Il faut remonter aux éditions 1988 et 1989 pour retrouver une finale aussi décevante du point du vue du suspense. En 1988, L'Israëlien Amos Mansdorf (Isr) avait surpris tout le monde en s'imposant en trois petits sets face à Brad Gilbert (USA) 6-3, 6-2, 6-3. L'année suivante, le choc tant attendu entre Stefan Edberg et Boris Becker avait été brutalement interrompu par l'abandon du Suédois après six jeux seulement (3-3).

Pour le public parisien, la consolation est venue de la victoire de la paire tricolore Arnaud clément / Michaël Llodra en finale du tournoi de double qui a eu lieu avant la finale (cette dernière a duré 1h38). Les deux joueurs, associés en Coupe Davis, qui ont peu joué ensemble cette saison (18 fois) ont confirmé leur joli parcours. Pour la quatrième fois du tournoi, ils ont dominé une équipe qualifiée pour le Master à Shanghai.

Pas une ambiance fabuleuse

"Il n'y avait pas une ambiance fabuleuse ici. Comme il y avait trois Français sur le court, le public ne voulait pas prendre parti. C'est normal. Mais c'est fabuleux de gagner ici, à Bercy , a expliqué Clément.

"On s'apprécie, on s'aime bien. On est complices sur le terrain alors, quand ça ne va pas, on se comprend mieux que d'autres équipes", a commenté Llodra, qui affrontait à Bercy son ancien partenaire, Santoro. Qualifié avec Zimonjic, Santoro sera le seul Français à se rendre au Masters, où il s'était imposé l'année dernière avec Llodra.

Satisfait malgré tout d'ajouter une ligne prestigieuse à son palmarès, Nikolay Davydenko a toutefois voulu réchauffer le public engourdi en présentant lui-même sa "future femme" et en remerciant son frère-entraîneur. A Bercy, les noces avec le tennis spectacle ont été encore une fois retardée d'une saison.

A SAVOIR : Le Russe a remporté son dixième titre, le cinquième de la saison après ceux de Portschach, Sopot, New Haven, Moscou, ce qui le place en deuxième position au bilan de l'année derrière Roger Federer (11) et à égalité avec Rafael Nadal et James Blake.

0
0