MATERS SERIES PARIS-BERCY

RESULTATS DU 1ER TOUR

MS Paris-Bercy
Irrésistible Nalbandian
04/11/2007 À 18:45

Jo-Wilfried Tsonga (FRA, Q) bat Sébastien Grosjean (FRA, Q) 6-3 3-6 6-3
Prochain adversaire : Gasquet (Fra, 10)
Revivez le film du match

6-1 6-2... En demi-finales du tournoi de Lyon la semaine dernière, Sébastien Grosjean avait infligé une véritable correction à son compatriote Jo-Wilfried Tsonga en faisant une véritable démonstration en retour. Retrouver son aîné d'entrée au Masters Series de Bercy ne devait pas réjouir le protégé d'Eric Winogradsky mais le Manceau a fait la preuve de sa maturité et de sa capacité à retenir les leçons. Profitant d'une surface au rebond plus haut, le Français a su prendre sa revanche au premier tour du rendez-vous parisien.

Nullement troublé par la lourde défaite encaissée dans la Capitale des Gaulles, Jo-Wilfried Tsonga abordait la rencontre sans le moindre complexe et prenait Grosjean à la gorge dès les premiers coups de raquette. Profitant d'une première balle surpuissante, le Manceau, jamais mis en danger su son engagement (81% de première balle, 75% de points gagnés derrière sa première balle), pouvait jouer totalement libéré et récitait un tennis proche de la perfection en imposant sa puissance en fond de court au cours de la première manche.

Saoulé de coups et surtout visiblement fatigué par les efforts consentis à Lyon, Grosjean avait besoin d'un set pour retrouver ses esprits. Mis sur le reculoir au cours du premier acte et au bord de la rupture au début du 2e (6-3 2-0), le Marseillais trouvait les ressources pour inverser la tendance. Le cours du match changeait alors totalement. Tandis que Tsonga se rendait coupable de nombreuses fautes directes, faisant preuve d'une certaine impatience, Grosjean se montrait très solide en fond de court et en défense et donnait le sentiment de s'envoler vers la victoire. Contrairement à la semaine prochaine, Tsonga ne voulait cependant pas déposer les armes sans combattre. Gardant un esprit très offensif, le Manceau gardait la tête hors de l'eau et profitait de sa seule occasion dans la troisième manche pour signer un break, synonyme de victoire.

Nicolas Mahut (FRA/WC) bat Teimuraz Gabashvili (RUS/Q) 6-4 7-6 (4)
Prochain adversaire : Blake (EU, 6)

"Un match piège". Nicolas Mahut avait prévenu avant la rencontre, il s'est sorti du traquenard non sans quelques frayeurs dans le second set. Issu des qualifications, le Russe Teimuraz Gabashvili n'a remporté que deux matchs sur le cicuit ATP depuis juin. Autant dire que le Français, qui a bénéficié pour le tournoi parisien de l'une des trois wild card délivrée par les organisateurs, abordait ce premier tour en favori. Reste que Mahut avait livré une prestation bien terne la semaine dernière au premier tour du tournoi de Lyon face à l'Argentin Diego Hartfield. Le rachat passait donc par une victoire.

Le premier set voyait Mahut dominer les débats. Le Français s'appuyait, une fois n'est pas coutume, sur une mise en jeu solide. 72 % de première balle et aucune balle de break concédé. En face, Gabashvili lâchait son service dès le troisième jeu sur un coup droit profond de Mahut qu'il ne parvenait pas à renvoyer. Dès lors, l'affaire était conclue (6-4).

La seconde manche partait sur les mêmes bases avec un Mahut toujours aussi solide au service. Avec au total 82% de points gagnés sur sa première balle, le 52e joueur mondial pouvait voir venir. Le Français s'offrait en prime 5 balles de break et ne parvenait jamais à conclure. Le tie break allait décider de l'issue du set. Un mini break suffisait à Mahut pour s'imposer (7 points à 4).

"J'avais à coeur de gommer mon match de la semaine dernière face à Hartfield. C'est une grande fierté de gagner ici. Il s'agissait de ma première rencontre sur le central de Bercy. Le public a répondu présent et j'en suis très heureux. Je suis très satisfait de mon service mais je suis encore trop crispé sur mes retours. Je dois encore beaucoup travailler ce point précis ", analysait Mahut à l'issue de la rencontre. Au deuxième tour, Mahut affrontera un tout autre calibre en la personne de James Blake, tête de série numéro 6. "Aujourd'hui, j'ai gagné sans très bien jouer. Face à Blake, je me dois de sortir un grand match sinon je passe à la trappe", concluait le Français dans un élan de lucidité.

Fabrice Santoro (FRA) bat Albert Montanes (ESP) 7-6 (4), 6-2.
Prochain adversaire : Djokovic (Ser, 3)

Tout d'abord un constat. Albert Montanes, adversaire du jour du vétéran français, est le genre de joueur qu'il vaut mieux rencontrer sur surface rapide que sur terre battue. Ce premier tour du MS Series de Paris-Bercy l'a largement confirmé. Même diminué à la jambe gauche, Santoro n'a pas eu tellement à s'employer face à l'Espagnol. Deux sets lui ont suffi. "Mon premier souci aujourd'hui était d'ordre physique. J'avais quelques appréhensions pendant mes premières courses."

Lors du premier set, le Varois a dû jouer un bon tennis. Et il venait à bout de Montanes avec une tactique qu'il connaît bien pour l'avoir mise souvent en oeuvre : peu de points gagnants, très peu de fautes directes et attendre l'erreur adverse. Grâce à une grosse présence au filet lors du tie break, le Français décroche le premier set à l'arraché (7-6).

Le deuxième acte est une formalité pour Santoro. Un break dès le troisième jeu de la seconde manche et le reste ressemble à une promenade de santé. Très agressif sur ses engagements, le 39e joueur mondial s'impose finalement 6-2. "Le tournant du match est le tie break où je n'avais pas le droit à l'erreur", analysait le Français à l'issue de la rencontre. Avant de revenir sur son prochain adversaire, le numéro 3 mondial : Novak Djokovic. "Il s'agit d'un des meilleurs joueurs du monde. Ce sera notre première confrontation, une situation qui n'est pas pour me déplaire. Ce sera extrêmement difficile. Ma première préoccupation est de récupérer puis j'essaierai de trouver les clés pour battre le Serbe." Et pour faire déjouer Djokovic, comme Roddick il y a une semaine à Lyon, on peut faire confiance à Santoro.

Jarkko Nieminen (FIN) bat Juan Monaco (ARG) 6-4, 6-4.
Prochain adversaire : Murray (GB,15)

Filippo Volandri (ITA) bat Jurgen Melzer (AUT) 6-0, 6-3.
Prochain adversaire: Nadal (Esp, 2)

Ivo Karlovic (CRO) bat Fernando Verdasco (ESP) 4-6 6-3 6-4
Prochain adversaire : Federer (Sui, 1)

RESULTATS DU 2E TOUR

Tommy Robredo (ESP/N.8) bat Gilles Simon (FRA) 6-4, 2-6, 6-3
Prochain adversaire : Canas.
Revivez le film du match

Tommy Haas (ALL, 9) bat Janko Tipsarevic (SER, Q) 6-3 6-7(5) 6-3
Prochain adversaire : Youzhny (Rus)

Guillermo Canas (ARG, 11) bat Andreas Seppi (ITA, Q) 6-3 7-6(5)
Prochain adversaire : Robredo (Esp, 8)

Tomas Berdych (CZE/N.12) bat Mario Ancic (CRO) 6-3, 6-3
Prochain adversaire : Ferrer.

MS Paris-Bercy
Gasquet: "Que du plaisir"
04/11/2007 À 17:00
MS Paris-Bercy
Doublé de Nalbandian
04/11/2007 À 16:53