Panoramic

Open d'Australie - Simple messieurs : Stanislas Wawrinka facile contre Jarkko Nieminen

Pour Wawrinka, c'est la première semaine parfaite

Le 24/01/2015 à 06:58Mis à jour Le 24/01/2015 à 10:26

Troisième tour et troisième victoire en trois sets pour Stanislas Wawrinka, vainqueur de Jarkko Nieminen 6-4, 6-2, 6-4 samedi à Melbourne.

Le tenant du titre va bien, merci pour lui. 1h49 de match, trois sets et seulement 10 jeux perdus pour Stanislas Wawrinka samedi face à Jarkko Nieminen. Le Suisse, vainqueur de son premier et à ce jour unique tournoi du Grand Chelem il y a tout juste un an à Melbourne, poursuit ainsi son sans faute puisqu'il n'a toujours pas perdu le moindre set en trois tours. Le voilà donc en huitièmes de finale à l'économie et il faudra compter avec lui cette fois encore.

Le vétéran finlandais, âgé de 33 ans, n'a jamais constitué une menace réelle pour un Wawrinka très sûr de son tennis. Malgré un pourcentage de premières balles parfois un peu juste, le Vaudois a déroulé tranquillement. Seule (petite) ombre au tableau, il a concédé deux fois son service. Jarkko Nieminen a d'ailleurs connu sa seule lueur d'espoir dans le troisième set lorsqu'il a mené 3-2 service à suivre après avoir réussi le break. Simple anicroche. Stan Wawrinka a débreaké dans la foulée avant de s'emparer une dernière fois du service de Nieminen pour conclure le match dans le 10e jeu de cette troisième et dernière manche.

Retrouvailles avec Garcia-Lopez

Pour l'heure, Stan Wawrinka tient donc parfaitement son rang de tête de série N.4 et, surtout, de tenant du titre. Dans le sillage d'une excellente fin d'année 2014 (demi-finale au Masters de Londres puis démonstration de force en finale de la Coupe Davis), "Stan the man" semble avoir retrouvé sa verve du premier semestre 2014. Il tire aussi le meilleur parti d'un tableau dégagé : les trois têtes de série qui figuraient sur sa route des quarts de finale avaient disparu dès le premier tour !

Résultat, il sera opposé en huitièmes de finale à l'Espagnol Guillermo Garcia-Lopez, tombeur de Vasek Pospisil en trois sets lui aussi samedi (6-2, 6-4, 6-4). Attention, toutefois. Garcia-Lopez, 37e au classement ATP, représente un très mauvais souvenir pour Wawrinka. A Roland-Garros, l'an dernier, c'est lui qui avait déboulonné le Suisse à la surprise générale dès le premier tour. Mais le contexte sera différent, cette fois. Wawrinka est prévenu et il parait beaucoup mieux dans son tennis qu'alors.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0