Reuters

Federer assomme Tsonga

Federer assomme Tsonga
Par Eurosport

Le 29/01/2010 à 11:13Mis à jour

Roger Federer a donné une leçon à Jo-Wilfried Tsonga en demi-finale de l'Open d'Australie (6-2, 6-3, 6-2). Le Suisse jouera sa 22e finale d'un tournoi du Grand Chelem, la 8e de suite et la 5e à Melbourne, contre Andy Murray.

Eurosport Player: Regardez jusqu'à 16 courts en LIVE

Voir sur Eurosport

OPEN D'AUSTRALIE - Demi-finale :

Roger Federer (SUI, 1) bat Jo-Wilfried Tsonga (FRA, 10) 6-2, 6-3, 6-2 en 1h27
Face-à-face : 2/1 pour Federer.
Finale : Federer-Murray.

Roger Federer a mis son chapeau australien de Crocodile Dundee et a dompté le Bison Jo-Wilfried Tsonga d'un petit geste de la main. Pour ceux qui n'ont pas vu le film, il suffit de revoir quelques images de la demi-finale de l'Open d'Australie, entre le N.1 mondial et le N.1 français, pour se faire une idée de la maîtrise de Federer ce vendredi à Melbourne. Le Suisse a ôté avec talent, dextérité et expérience tout ce qui fait la force du jeu de Tsonga pour l'expédier hors du Rod Laver Arena en trois sets et moins d'une heure et demie.

Federer va disputer sa 22e finale d'un tournoi du Grand Chelem, la 8e de suite, et sa 5e à l'Open d'Australie. Tsonga va pouvoir, lui, cogiter sur le manque de constance qui pénalise encore son jeu. Après trois jeux de bonne facture, le Français s'est montré trop approximatif. Cela ne pardonne pas contre un Federer simplement appliqué à produire un jeu constant sans bavure. Le Suisse a obtenu 5 breaks sur 10 balles de break. Le Français n'a pas eu une seule balle de break de la rencontre. Il a vécu en quelque sorte le match inverse de sa demi-finale exceptionnelle en 2008 contre Rafael Nadal. Ce jour-là, tout lui réussissait, il était flamboyant. Contre Federer, il a été incapable de trouver la moindre solution. Sa flamme intérieure a été éteinte, la férocité de son jeu domestiquée. "Sur la durée j'aurais tenu mais j'ai eu du mal à suivre l'intensité", a précisé JWT. "Je ne cache pas que lorsqu'on prend 6-2, 6-3, 6-2, on éprouve un peu un sentiment d'impuissance. Je sentais que j'aurais du mal à relever la barre."

Federer : " Il semblait un peu émoussé "

Pour tenir tête à celui qu'il décrivait comme le meilleur joueur de l'histoire, JWT devait avant tout tenir un pourcentage élevé de premières balles. Il visait 70%, il est resté scotché à 52%. JWT devait se montrer solide en retour, il a subi la loi du meilleur serveur de la planète. Attention, pas au nombre d'aces, juste en termes d'efficacité : 84% de points marqués derrière sa première sur ce match par exemple, avec variations à souhait et petites points à plus de 200 km/h si nécessaire. JWT devait ruer dans le jeu de Federer, lui rentrer dedans et ne pas se faire embarquer dans la cadence des échanges. Il a fait exactement l'inverse et Federer est venu plus souvent que lui au filet avec plus de réussite (30 fois, 22 points contre 25 montées et 13 points pour Jo). JWT devait tenir bon en revers, il n'a pas été ridicule, montrant tous les progrès effectués, mais c'est tout de même là que Federer a trouvé les premières failles en début de match.

Grand seigneur, en pleine forme après cet échauffement d'une heure et demie, Federer se projetait vers une finale qu'il s'attend à être compliquée en relativisant son triomphe du jour : "Il y a parfois des matches où votre adversaire joue exactement comme vous le voulez. Ou le break tombe exactement au bon moment. C'est ce qui s'est passé aujourd'hui, a apprécié Federer. Un peu comme l'année dernière contre Del Potro (en quarts de finale). Il semblait un peu émoussé, mentalement surtout. Je sais que ça ne sera pas aussi facile la prochaine fois." Tsonga doit donc repasser par la case apprentissage pour aller plus haut, et ce n'est pas une honte puisque c'est le lot de la plupart de champions. il faut perdre ce genre de match pour pouvoir les gagner ensuite. Piètre consolation pour le plus ambitieux des Tricolores qui rentre à la maison tête basse comme c'est arrivé 17 fois déjà pour des Français face à Federer en Grand Chelem. Il fallait remonter à la victoire d'Arnaud Clément sur le Suisse, à Melbourne en 2001, pour voir un représentant de l'hexagone battre le Suisse sur un "majeur".

LE PARCOURS DE ROGER FEDERER EN 2009 A MELBOURNE
1er tour: Igor Andreev (RUS) 4-6, 6-2, 7-6 (7/2), 6-0
2e tour: Victor Hanescu (ROU) 6-2, 6-3, 6-2
3e tour: Albert Montanes (ESP/N.31) 6-3, 6-4, 6-4
8e de finale: Lleyton Hewitt (AUS/N.22) 6-2, 6-3, 6-4
1/4 de finale: bat Nikolay Davydenko (RUS/N.6) 2-6, 6-3, 6-0, 7-5
1/2 finale : bat Jo-Wilfried Tsonga (FRA/N.10) 6-2, 6-3, 6-2

LE PALMARES DE ROGER EN BREF :
61 tournois gagnés dont 15 du Grand Chelem, 16 Masters 1000 et 4 Masters Cup.

LA DECLARATION :

Roger Federer au micro de Jim Courier, sur le court, juste après la fin du match. A la question comment vous préparez-vous, est-ce que vous travaillez plus pour rester au plus haut niveau ? Le Suisse rétorque dans un grand sourire :"Non, j'ai arrêté de m'entrainer. Tout ce que je fais c'est m'allonger sur le sofa, ce n'est qu'une question de talent", et de s'amuser ensuite sur le fait qu'il se contente de jouer avec ses enfants... Avant de rappeler au monde entier la vérité : "Non, je travaille dur, que ce soit clair."

LE CHIFFRE DU JOUR : 18.
Roger Federer va disputer sa 18e finale d'un tournoi du Grand Chelem sur les 19 derniers tournois.

COMMENT VOUS AVEZ VECU LE MATCH :
(Tous les commentaires cités sont extraits de la page live du match Federer - Tsonga )

"Tsonga est capable de gagner il faut juste qu il soit a 100% et qu'il attaque en se laissant pas impressionner par Federer Je crois en lui. Vive Tsonga, Allez Tsonga !" de vincentdu13.

"Tsonga n'y est pas du tout en ce moment. La question est de savoir si ça va durer jusqu'à la fin du match ? Fed peut avoir une baisse de régime aussi. Tout tourne très vite en tennis ! " de jimgrr.

"Pour l'instant, il ne gagne les points que grâce à sa première balle. Incapable de mettre Rodgeur en difficulté sur ses propres engagements. Et l'autre qui comme par hasard est dans un grand jour... Dommage pour Jo, je pronostique une victoire en 3 sets aisés de Federer. Encore une fois, les grands chelem se succèdent et se ressemblent, a part Del Potro l'an dernier. Bien terne tout ca..." de carlosdos.

"Encore un de ces matchs où on voit ce que c'est quand Fed est à son niveau normal, niveau très au-dessus de la plupart des joueurs même top 10" de Safini.

"Tsonga survit grâce à son service, pour le reste, rien ne fonctionne plus! Il a lâché dans la tête... et je ne crois pas que le physique joue vu que le match n'est pas intense et dure depuis très peu de temps" de thenob.

"On dirait un remake de Nadal-Tsonga en demi de l'O.A en 2008 :)) sauf que Jo c'est Nadal" de Reinig.

"Je suis déçu : Tsonga vient de se mettre à jouer les deux derniers jeux... Dommage qu'il ne se soit pas réveillé avant, il y aurait peut-être eu match mais Fed ne laisse jamais sa proie revenir dans un match (surtout en Grand Chelem)" de thenob.

"C'est déjà fini ?" de le code.

0
0