SID

Open d'Australie 2014 - Na Li domine Bouchard retourne en finale pour la troisième fois

Li aura une troisième chance
Par Eurosport

Le 23/01/2014 à 07:00Mis à jour Le 23/01/2014 à 08:08

Vainqueur d'Eugénie Bouchard, Na Li jouera la finale de l'Open d'Australie pour la troisième fois de sa carrière. Avec la ferme intention de s'imposer pour de bon après deux échecs en 2011 face à Kim Clijsters et l'an passé face à Victoria Azarenka. Elle affrontera Dominika Cibulkova en finale samedi.

Eurosport Player: Regardez jusqu'à 16 courts en LIVE

Voir sur Eurosport

Na Li avait fait sensation en 2011 en devenant, à Paris, la première Chinoise et Asiatique à remporter un titre majeur. L'an passé, elle avait été malheureuse face à la Bélarusse Victoria Azarenka en finale (défaite 4-6, 6-4, 6-3). Elle avait subi deux lourdes chutes, se faisant une entorse de la cheville qui ne l'avait pas empêchée de finir le match, mais l'avait ensuite tenue pendant un mois à l'écart des courts. "L'année dernière, ça avait été très difficile", a-t-elle raconté jeudi. "Je vais essayer de gagner cette fois-ci, de franchir une étape supplémentaire."

Bouchard rattrapée par l'enjeu

Eugenie Bouchard of Canada hits a return to Casey Dellacqua of Australia (Reuters)

Eugenie Bouchard of Canada hits a return to Casey Dellacqua of Australia (Reuters)Eurosport

Forte de son expérience, la trentenaire (31 ans) a pris à la gorge Bouchard dès le début de la rencontre. La Québécoise de 19 ans n'était que la deuxième Canadienne dans l'ère Open (depuis 1968) à atteindre les demi-finales d'un tournoi du Grand Chelem, après Carling Bassett-Seguso à l'US Open en 1984. Peut-être un peu intimidée, elle a vécu un début de match cauchemardesque. Elle a perdu les 12 premiers points joués sur son engagement, pour être menée 5-0. La Chinoise jouait divinement bien, agressant son adversaire en retour et dictant le point à la perfection avec son revers.

Championne junior à Wimbledon en 2012, Bouchard a enfin débloqué son compteur en breakant pour revenir à 5-1. Cela n'a pas été suffisant pour remporter le set, mais lui a permis de se libérer. La bataille a été beaucoup plus acharnée dans le second set. Bouchard, qui intégrera le Top 20 après ce tournoi, est restée en permanence en danger sur son propre service, mais elle a aussi réussi à inquiéter Li sur le sien. Les breaks se sont enchaînés jusqu'à 3-3. La Chinoise, plus mature dans son jeu et surtout beaucoup plus offensive (35 coups gagnants à 10), a ensuite fait la différence. La revoici en finale où elle retrouvera Cibulkova face à qui elle n'a encore jamais perdu en quatre rencontres.

0
0