AFP

Open d'Australie dames : Venus Williams rate ses grandes retrouvailles avec Serena

Venus rate ses grandes retrouvailles avec Serena
Par AFP

Le 28/01/2015 à 06:02Mis à jour Le 28/01/2015 à 07:16

Battue en trois sets par sa jeune compatriote Madison Keys, Venus Williams n'atteindra pas le dernier carré de l'Open d'Australie, où l'attendait pourtant des retrouvailles savoureuses avec sa soeur Serena, qui a facilement disposé de Dominika Cibulkova.

Eurosport Player: Regardez jusqu'à 16 courts en LIVE

Voir sur Eurosport

L'Américaine Serena Williams, N.1 mondiale, a mis le turbo vers les demi-finales de l'Open d'Australie tandis que sa soeur aînée Venus est sortie de piste, devancée par sa jeune compatriote Madison Keys, mercredi lors d'une journée venteuse à Melbourne. La cadette des soeur Williams a réalisé une démonstration de force contre la Slovaque Dominika Cibulkova, vaincue 6-2, 6-2 en à peine plus d'une heure.

C'est son match le plus abouti depuis le début du tournoi. Après un troisième tour et des huitièmes franchis avec peine, Serena s'est régalée en multipliant les aces (15) et les retours puissants face à la 10e mondiale, finaliste l'an passé. Réputée pour son énergie et sa défense tout-terrain, Cibulkova n'a pu s'exprimer pleinement, empêchée par Williams qui a pris soin de raccourcir les échanges.

Venus-Serena, du jamais vu en Grand Chelem depuis 2009

Elle disputera, à 33 ans, sa 26e demi-finale en Grand Chelem contre Madison Keys et n'est désormais plus très loin d'un 19e titre majeur, qui lui permettrait de dépasser ses compatriotes Martina Navratilova et Chris Evert et de se rapprocher du record de l'Allemande Steffi Graf (22). A Melbourne, Serena n'avait plus atteint le dernier carré depuis 2010, année du dernier de ses cinq sacres australiens. Forfait en 2011, elle avait déçu lors des trois éditions suivantes, avec deux éliminations en huitièmes (2012, 2014) et une en quart (2013).

Avec la qualification express de l'Américaine, une finale entre elle et sa dauphine Maria Sharapova, avec pour enjeu la première place mondiale, se profile de plus en plus à l'horizon. A moins qu'Ekaterina Makarova, l'adversaire de la Russe en demies, ou Keys ne déjoue les pronostics. La jeune américaine, 19 ans, a réalisé une nouvelle performance en privant le public "Aussie" d'un duel 100% Williams, chose qui n'est plus arrivée en Grand Chelem depuis 2009 et la finale remportée à Wimbledon par Serena.

L'hommage de Venus à Madison

Représentante de la relève du tennis aux États-Unis, Keys a dominé Venus en trois sets 6-3, 4-6, 6-4, en dépit de son manque d'expérience, d'une gêne à la cuisse gauche survenue au milieu du deuxième set et après avoir été menée 3-1 dans le troisième. "C'est ce dont je suis le plus fière: avoir réussi à revenir dans la partie malgré la douleur", a souligné la 35e mondiale, qui n'était pas encore née lorsque Venus Williams, a entamé sa carrière professionnelle en 1994.

La native de Rock Island (Illinois), lauréate de son premier trophée l'an passé à Eastbourne, a aussi été aidée par les conseils avisés de Lindsay Davenport, ex-rivale des soeurs Williams et trois fois titrée en Grand Chelem. "Il faut lui rendre hommage parce qu'elle a vraiment été chercher les points en lâchant de bons coups (gagnants)", a souligné Venus Williams, idole de jeunesse de Keys.

Malgré cette défaite, l'aînée des soeurs Williams, 34 ans, devrait passer de la 19e à la 11e place au classement, ayant réalisé un très bon début d'année avec son meilleur parcours dans un tournoi majeur depuis 2010 et un 46e titre remporté à Auckland début janvier. "Les quatre dernières semaines ont été formidables. Beaucoup de victoires et une bonne dynamique, tout ce que n'importe quel joueuse rêve d'avoir."

0
0