Panoramic

Open d'Australie : Serena Williams bat Maria Sharaova en finale (6-3, 7-6)

Il n'y a rien à faire contre Serena

Le 31/01/2015 à 11:06Mis à jour Le 31/01/2015 à 17:51

Malgré l'opposition solide proposée par Maria Sharapova, Serena Williams a encore pris le dessus sur la Russe, samedi, en finale de l'Open d'Australie (6-3, 7-6). L'Américaine décroche ainsi son 19e titre du Grand Chelem, le 6e à Melbourne.

Eurosport Player: Regardez jusqu'à 16 courts en LIVE

Voir sur Eurosport

Maria Sharapova a tout tenté. Elle s'est accrochée. N'a jamais renoncé. Mais pour la 16e fois consécutive, la Russe a dû baisser pavillon devant Serena Williams, qu'elle n'a plus battue depuis… 2004. Malheureusement pour elle, il n'y avait pas grand-chose à faire samedi devant l'Américaine. Déterminée, consciente de son ascendant et tellement plus puissante, Serena Williams a constamment mené les débats pour s'imposer deux sets, 6-3, 7-6, en 1h50. A 33 ans, elle conquiert son 19e titre du Grand Chelem, le 6e en Australie, où elle n'avait plus gagné depuis 2010.

Et pourtant, Sharapova n'a vraiment rien à se reprocher, jouant et se comportant en immense championne qu'elle est, elle aussi. Agressée d'entrée et constamment sous pression, la Russe a été breakée trois fois et nettement débordée dans le premier set, bouclé 6-3 en 47 minutes. Même la fermeture du toit, suite à une violente averse, n'a suffi à couper le rythme de la cadette des sœurs Williams à 3-2. Mais dans la seconde manche, Maria Sharapova a réussi à hisser encore son niveau de jeu pour faire jeu égal avec la numéro un mondial. Un set au cours duquel aucune des deux joueuses n'a voulu céder sa mise en jeu.

Un 18e et dernier ace pour finir

Ce ne fut pas faute d'essayer. Dans le 7e jeu, Sharapova a obtenu une balle de break qui aurait peut-être pu changer le cours de cette finale. Une grosse première balle de Williams a rapidement éteint cette lumière d'espoir. C'est ensuite l'Américaine qui a eu l'occasion de s'emparer du service de son adversaire. Et même de plier la finale et le tournoi puisque, à 5-4 en sa faveur, sa balle de break avait aussi valeur de balle de match. Un énorme coup droit long de ligne a permis à la Russe de rester en vie. C'est ce même coup qu'elle a sorti un peu plus tard, quand, menée 6-4 dans le tie-break, elle a une fois encore retardé l'échéance. Une dernière fois.

Sur le point suivant, Serena Williams a claqué un 18e et dernier ace. Symbole de cette arme fatale pour elle dans le tennis féminin. Il fallait bien ça pour ramener Maria Sharapova à la raison et s'offrir un 19e titre majeur. Elle dépasse deux autres légendes américaines, Chris Evert et Martina Navratilova, et se rapproche de Steffi Graf et ses 22 sacres en Grand Chelem. Sharapova, grande dame, peut quitter Melbourne fièrement. Elle a sauvé deux balles de match pour arriver en finale et deux autres pour montrer à Serena Williams que ce titre, elle ne lui donnerait pas. Serena est allée le chercher. A elles deux, elles ont livré une finale de première classe. A leur image. Merci mesdames et vivement la prochaine.

0
0