AFP

Cette fois-ci, Serena et Sharapova s'expliqueront dès les quarts de finale

Cette fois-ci, Serena et Sharapova s'expliqueront dès les quarts de finale
Par AFP

Le 24/01/2016 à 06:59Mis à jour Le 24/01/2016 à 07:07

OPEN D'AUSTRALIE 2016 - C'était l'affiche de la finale de l'an passé. En 2016, Serena Williams et Maria Sharapova croiseront le fer dès les quarts de finale... comme espéré depuis le tirage au sort.

Ce sera un match à ne pas rater. Serena Williams et Maria Sharapova s'affronteront dès les quarts de finale de l'Open d'Australie dans un "remake" de la finale remportée l'an passé par l'Américaine.

La Russe, seulement tête de série N.5, ce qui explique qu'elle se retrouve si tôt sur le chemin de la tenante du titre, s'est qualifiée au bout d'une belle bagarre avec l'espoir suisse Belinda Bencic, en deux sets serrés 7-5, 7-5. "Un jour certaines joueuses prendront notre place, mais pas tout de suite", a dit Sharapova, cinq fois titrée en Grand Chelem, à propos de sa jeune adversaire de 18 ans, qui a déjà dix victoires contre des top 10 à son palmarès.

Sharapova a pris l'initiative du fond du court, faisant à la fois les coups gagnants (32 à 9 depuis sa ligne) et les fautes directes (46 à 19). La résistance de la Suissesse, tête de série N.12, a été acharnée, notamment sur les balles de break (12 sauvées sur 16).

Serena n'avait aucune idée du nom de sa prochaine adversaire

Williams s'est débarrassée beaucoup plus facilement de Gasparyan, comme c'était prévisible, la jeune Russe de 21 ans n'étant que 58e mondiale. La N.1 mondiale a perdu le premier jeu sur son propre service mais n'en a cédé que deux autres lors des 55 minutes du match, 6-2, 6-1.

L'Américaine a affirmé étrangement qu'elle n'avait "aucune idée" du nom de sa prochaine adversaire. Il est vrai qu'elle a souvent dit qu'elle ne regardait pas les tableaux de ses tournois. "Ce sera amusant", a-t-elle réagi lorsque le speaker du stade lui a appris que c'était Sharapova.

Elle sera évidemment archi favorite contre la Russe, qui ne l'a plus battue depuis 2004, soit 17 matches d'affilée. Sextuple championne à Melbourne, l'Américaine pourrait égaler cette année le record des titres en Grand Chelem pendant l'ère Open, détenu par l'Allemande Steffi Graf avec 22.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0