AFP

La terreur Milos Raonic fait tomber Stan Wawrinka

La terreur Raonic fait tomber Wawrinka
Par Eurosport

Le 25/01/2016 à 06:10Mis à jour Le 25/01/2016 à 10:39

OPEN D'AUSTRALIE - Milos Raonic a signé la grosse sensation du jour à Melbourne en éliminant Stan Wawrinka en huitièmes de finale. Le Canadien s'est imposé en 5 sets, 6-4, 6-3, 5-7, 4-6, 6-3 et 3h45 de jeu. Il affrontera en quarts de finale le Français Gaël Monfils.

Eurosport Player: Regardez jusqu'à 16 courts en LIVE

Voir sur Eurosport

Milos Raonic inquiétait un peu tout le monde dans ce tableau masculin. Invaincu depuis le début de la saison, vainqueur du tournoi de Brisbane en battant Roger Federer en finale, le Canadien avait une bonne tête d'épouvantail à Melbourne. Il l'a confirmé lundi en boutant hors de l'Open d'Australie le vainqueur de l'édition 2014, Stan Wawrinka, après un combat de 5 sets (6-4, 6-3, 5-7, 4-6, 6-3). Pas sûr que Gaël Monfils, son prochain adversaire, gagne vraiment au change...

Il a en réalité suffi d'un bon jeu de retour de Stan Wawrinka à 5-5 dans le troisième set pour le remettre dans le sens de la marche. Ce break du 11e jeu, confirmé dans la foulée pour le gain du troisième set, s'est accompagné d'un changement d'attitude du Vaudois. Beaucoup plus dense beaucoup plus présent sur le court, aussi bien dans ses frappes que dans l'attitude générale, Stan est redevenu "Stan the man" alors que Raonic, lui, affichait dans le même temps davantage de crispation.

Monfils ne gagne pas forcément au change

Dans le 4e set, le Canadien a vendangé des balles de break (6) et arrosé le court (17 fautes, soit 11 de plus que Wawrinka). Et voilà comment, après trois heures de jeu, les deux hommes se sont retrouvés à deux sets partout. Sur la dynamique de cette rencontre, et fort de son expérience, on pouvait alors penser que Stan Wawrinka allait s'en sortir. Mais c'est là que Raonic a montré qu'il avait franchi un cap. Il a su se remobiliser et retrouver une première balle redoutable. Résultat, pas une seule balle de break concédée de toute la manche. Wawrinka, lui, a fini par craquer dans le 6e jeu. Il n'a jamais pu s'en relever.

Parmi ceux qui ont entamé leur saison avant Melbourne, Milos Raonic est donc le dernier joueur invaincu en 2015 avec un certain Novak Djokovic. Qui sait, il le retrouvera peut-être en finale dans quelques jours... Il est en tout cas clairement un candidat au titre ici. Il est en train de faire évoluer son jeu vers l'avant, et cela est déjà en train de payer. Mercredi, Gaël Monfils devra vraiment sortir le grand jeu pour se hisser dans le dernier carré. Car en héritant de Raonic plutôt que Wawrinka, rien ne dit qu'il ait vraiment gagné au change…

0
0