AFP

Gasquet emporté par la tornade Dimitrov

Gasquet emporté par la tornade Dimitrov

Le 21/01/2017 à 16:01Mis à jour Le 21/01/2017 à 16:50

OPEN D'AUSTRALIE - Richard Gasquet n'a pas fait le poids samedi à Melbourne face à Grigor Dimitrov. Nettement dominé par le Bulgare, le Biterrois s'est lourdement incliné en trois sets (6-3, 6-2, 6-4) en 16es de finale. Impressionnant, Dimitrov retrouvera en huitièmes le tombeur de Novak Djokovic, Denis Istomin.

Eurosport Player: Regardez jusqu'à 16 courts en LIVE

Voir sur Eurosport

Richard Gaquet a passé une mauvaise... nuit. Contraint de débuter son troisième tour face à Grigor Dimitrov à... 23h58 heure locale, le Français a dégusté. Tombé sur un Dimitrov des grands soirs, il a bu la tasse et quitté la Rod Laver Arena deux heures et deux minutes plus tard, après une lourde défaite en trois manches (6-3, 6-2, 6-4). Il ne reste donc plus que deux Français en course à Melbourne à l'abord des huitièmes de finale, Jo-Wilfried Tsonga et Gaël Monfils.

Un match épique et à rallonge aurait pu permettre aux deux hommes de venir titiller le record du mythique Hewitt-Baghdatis, achevé à 4h35 du matin en 2008. Mais plus qu'épique, ce match aura été à sens unique. Pourtant, Richard Gasquet avait pris le meilleur départ, en réussissant le premier break de la partie dès le troisième jeu. Une simple illusion. Dimitrov a effacé aussitôt ce break avant de prendre une deuxième fois le service du Français. Malgré quatre balles de débreak dans le neuvième jeu, Gasquet a dû laisser filer ce premier set 6-3 en 50 minutes.

Gasquet totalement impuissant

Installé dans le court quand Gasquet subissait constamment un mètre derrière sa ligne de fond, Grigor Dimitrov s'est constamment comporté en patron. Et si le premier acte, bien que dominé par le Bulgare, s'était avéré plutôt accroché en dépit de la sécheresse du score, les deux sets suivants ont tourné à la démonstration. Totalement impuissant, Gasquet a cédé deux breaks de plus dans le deuxième set avant de lâcher à nouveau sa mise en jeu d'entrée de troisième manche. La tête sous l'eau, jamais il n'a pu reprendre de l'air.

Sur la lancée de son titre à Brisbane, où il avait aligné trois victoires face à des membres du Top 10 (Dominic Thiem en quart, Milos Raonic en demie, Kei Nishikori en finale), on sent Grigor Dimitrov en pleine confiance et prêt à faire de cet Open d'Australie un cap majeur dans sa carrière. Le destin lui a même peut-être donné un coup de pouce en écartant Novak Djokovic de son chemin. En lieu et place du double tenant du titre, il affrontera en huitièmes de finale le bourreau du Serbe, Denis Istomin.

Et si Dimitrov a fini bien tard ce samedi, Istomin, lui, a dû enquiller deux rencontres en cinq sets en 48 heures. Si l'Ouzbek n'a pas toute son énergie lundi, on lui souhaite bien du courage pour résister à la tornade Dimitrov, car elle souffle fort. Demandez donc à Richard Gasquet...

Vidéo - Dimitrov, c'est du lourd : les temps forts de sa victoire contre Gasquet

02:30
0
0