Getty Images

Halep-Wozniacki, finale de rêve pour le sacre d'une nouvelle reine

Halep-Wozniacki, finale de rêve pour le sacre d'une nouvelle reine

Le 26/01/2018 à 22:03Mis à jour Le 27/01/2018 à 11:15

OPEN D'AUSTRALIE - Simona Halep, numéro un mondiale, face à Caroline Wozniacki, sa dauphine. Les deux meilleures joueuses du moment vont s'affronter samedi dans une finale parfaite pour clore ce tournoi. La Roumaine et la Danoise ont beaucoup en commun, de leur parcours tortueux à Melbourne à leur désir de décrocher enfin leur premier titre majeur. Avec, en prime, le trône de la WTA en jeu.

Eurosport Player: Regardez jusqu'à 16 courts en LIVE

Voir sur Eurosport

Le contexte

C'est la finale rêvée. La numéro un mondiale contre la numéro deux. Pour un premier couronnement en Grand Chelem. Avec, au bout pour la gagnante, la première place au classement WTA. Le tournoi féminin ne pouvait pas espérer mieux. Un vrai bouquet final. Simona Halep et Caroline Wozniacki, habituées à passer à côté de leurs grands rendez-vous (elles ont perdu chacune deux finales majeures), ont cette fois magnifiquement répondu présent, même si les deux joueuses ont failli passer à la trappe.

La Roumaine a sauvé des balles de match dans deux rencontres différentes. La Danoise est elle aussi passée à un point de la défaite en première semaine, lorsqu'elle s'est retrouvée menée 5-1, 40-15, dans le dernier set face à Jana Fett au deuxième tour. Elles reviennent donc de loin, et pour l'une d'entre elles, samedi marquera la fin d'un long chemin. D'une longue quête. De la même génération, Halep (26 ans) et Wozniacki (27) ont en commun d'avoir bâti leur palmarès sur des tournois "secondaires" à ce jour. Cela va changer ce week-end.

Rarement deux championnes auront à ce point affiché un profil et une histoire similaires, que ce soit sur leur trajectoire au fil des années ou leur parcours sur ces deux dernières semaines. Cela rend cette finale à la fois excitante et incertaine. Elles jouent évidemment gros toutes les deux, mais après avoir frôlé la catastrophe, elles pourraient aborder l'échéance avec un certain relâchement. Tout est en tout cas réuni pour qu'elles offrent un match de grande qualité. Le contraire serait décevant.

Vidéo - The Coach : Pour soulever le trophée, Halep devra tenir sa ligne coûte que coûte

02:34

Face-à-face

Samedi, ce sera la sixième confrontation entre les deux championnes. Avantage à Caroline Wozniacki, qui mène quatre victoires à deux. Surtout, la Danoise a remporté leurs trois derniers duels, dont un au Masters en octobre dernier à Singapour : 6-0, 6-2. Mais attention, ce sera leur premier duel dans le cadre du Grand Chelem et le premier dans une finale.

Caroline Wozniacki vs Simona Halep

Caroline Wozniacki vs Simona HalepGetty Images

Le parcours des finalistes

  • Simona Halep

1er tour, bat Destanee Aiava (AUS) 7-6, 6-1
2e tour, bat Eugenie Bouchard (CAN) 6-2, 6-2
3e tour, bat Lauren Davis (USA) 6-4, 4-6, 15-13
4e tour, bat Naomi Osaka (JAP) 6-3, 6-2
Quart de finale, bat Karolina Pliskova (TCH) 6-3, 6-2
Demi-finale, bat Angelique Kerber (ALL) 6-3, 4-6, 9-7

Vidéo - Halep et Kerber ont offert un monument : Les temps forts de leur demi-finale

03:32
  • Caroline Wozniacki

1er tour, bat Mihaela Buzarnescu (ROU) 6-2, 6-3
2e tour, bat Jana Fett (CRO) 3-6, 6-2, 7-5
3e tour, bat Kiki Bertens (PB) 6-4, 6-3
4e tour, bat Magdalena Rybarikova (SLO) 6-3, 6-0
Quart de finale, bat Carla Suarez (ESP) 6-0, 6-7, 6-2
Demi-finale, bat Elise Mertens (BEL) 6-3, 7-6

Vidéo - Wozniacki a ramené Mertens à la raison

03:42

Elles ont dit

Simona Halep

" Je ne ressens plus la pression. Je n'ai plus peur de perdre. Je me sens plus forte qu'à Roland-Garros. La dimension émotionnelle ne me bloque plus."

Caroline Wozniacki

" C'est une finale, mais j'arrive avec le même état d'esprit que lors des autres matches que j'ai joués dans ce tournoi. Victoire ou défaite, il ferait quand même jour le lendemain. Je serai toujours la même personne, j'aurai toujours ma famille et mes amis. Tant que je donne tout ce que j'ai sur le court, et ce sera le cas, je serai fière de moi."

Trois stats à avoir en tête

1. Pour la première fois depuis l'Open d'Australie 2012, la première place du classement WTA est en jeu dans une finale de Grand Chelem. A l'époque, Victoria Azarenka avait battu Maria Sharapova. C'est par ailleurs la première finale de Grand Chelem entre les têtes de série un et deux du tableau féminin depuis exactement trois ans, lorsque Serena Williams et Maria Sharapova s'étaient affrontées sur la Rod Laver Arena, avec une victoire de l'Américaine.

43. Caroline Wozniacki dispute son 43e tournoi du Grand Chelem. Si elle l'emporte samedi, elle figurerait en quatrième position des championnes les plus tardives de l'histoire. Simona Halep, elle, joue en Australie le 31e majeur de sa carrière.

17. Dans l'histoire du Grand Chelem, 16 tournois ont été remportés par une joueuse ayant sauvé au moins une balle de match dans un match précédant la finale. L'Open d'Australie 2018 sera donc le 17e, quoi qu'il arrive samedi. Le dernier cas en date était déjà australien, avec Angelique Kerber, qui avait écarté une balle de match dès le premier tour en 2016. En revanche, si Halep s'impose, ce sera une grande première puisque, hommes et femmes confondus, jamais un vainqueur en Grand Chelem n'a sauvé des balles de match dans deux rencontres distinctes.

Vidéo - Halep et Kerber ont offert un monument : Les temps forts de leur demi-finale

03:32

Notre avis

Une carrière va changer pour de bon samedi. La gagnante de ce match sera l'incontestable numéro un du tennis féminin, pour la première fois depuis la mise en retrait de Serena Williams et c'est une très bonne chose. Etablir un pronostic est délicat tant le profil et le parcours des deux championnes se ressemblent. Franchement, ce sera un plaisir de voir une de ces deux joueuses consacrée au plus haut niveau, et un crève-cœur que l'autre soit contrainte de patienter.

Comme face à Kerber, Halep devra prendre son destin main en agressant son adversaire du fond du court et en jouant le plus près possible de sa ligne de fond. Pour Wozniacki, il sera primordial de bien servir. Redoutable derrière sa première balle depuis le début du tournoi, la Scandinave est parfois plus friable derrière la seconde et elle pourrait être prise à la gorge par son adversaire si son pourcentage de premières est trop faible. Mais nous avons là deux joueuses très proches en termes de niveau, avec une formidable mentalité.

Physiquement, Simona Halep est sans doute la plus entamée. Elle l'a avouée après sa victoire contre Kerber, elle avait notamment mal aux pieds et aux chevilles. Ce pourrait bien sûr être un facteur mais au final, c'est peut-être sur l'envie que la différence pourrait se faire. On peut se tromper, mais Simona Halep, dont le dernier revers en finale de Grand Chelem est un souvenir encore très frais, nous semble un peu plus dans un état d'esprit "mort de faim" que Wozniacki. Revenue de plus loin (elle était 19e mondiale il y a un an), celle-ci pourrait inconsciemment accueillir ce retour en finale comme une première forme de victoire.

Notre pronostic : Simona Halep en trois sets.

Simona Halep

Simona HalepGetty Images

0
0