Getty Images

Julien Benneteau signe l'exploit face à David Goffin

Benneteau, quel exploit !

Le 18/01/2018 à 08:48Mis à jour Le 18/01/2018 à 09:51

OPEN D'AUSTRALIE - Julien Benneteau a causé la sensation du jour jeudi à Melbourne en éliminant le Belge David Goffin en quatre manches (1-6, 7-6, 6-1, 7-6). Sous la canicule, le Bressan, 36 ans, s'est montré incroyablement solide physiquement pour terrasser en près de trois heures de jeu le numéro 7 mondial, un des principaux outsiders du tournoi.

Eurosport Player: Regardez jusqu'à 16 courts en LIVE

Voir sur Eurosport

L'Open d'Australie a perdu jeudi un de ses principaux outsiders. Finaliste du Masters en battant notamment Rafael Nadal et Roger Federer, impressionnant lors de la finale de la Coupe Davis, David Goffin semblait prêt pour une avancée majeure en Grand Chelem en ce début d'année. Mais le numéro 7 mondial a sombré dès le deuxième tour, victime tout à la fois de l'étouffante chaleur qui écrase Melbourne et d'un Julien Benneteau épatant. A 36 ans, le Français s'est sublimé pour s'imposer en quatre manches (1-6, 7-6, 6-1, 7-6) et un peu moins de trois heures de jeu. Sa plus belle perf' en Grand Chelem, tout simplement.

Tout avait pourtant bien démarré pour David Goffin, nettement dominateur dans le premier set. Puis Benneteau s'est accroché à ce qu'il a pu et, au fil des jeux et des minutes, ce match à sens unique s'est mué en combat. Et quand il a réussi à gratter la deuxième manche au jeu décisif (7-5), le Bressan a fait basculer ce match de son côté. Délicate pour les deux joueurs, les conditions de jeu ont paradoxalement semblé déranger davantage le plus jeune des deux. Touché physiquement, Goffin a lâché le troisième set en mode express pour se retrouver dans de beaux draps, et un peu plus encore quand il a cédé son service à 3-2 dans le quatrième.

Sa Coupe Davis à lui

De physique, le match s'est alors, aussi, transformé en une bataille psychologique. A 5-3 en sa faveur, Julien Benneteau a obtenu deux balles de match sur le service de David Goffin. En équilibre sur un fil, le Liégeois a tenu bon pour revenir à 5-4 et ce qui devait arriver arriva : derrière, un break concédé blanc par Benneteau au moment de servir pour le match. Puis, à 6-5, c'est Goffin qui a bénéficié d'une balle de set sur le service adverse. Ce point-là valait cher car s'embarquer dans une cinquième manche après avoir été si près du but aurait peut-être été au-dessus des forces de Julien Benneteau. Heureusement pour lui, cette balle de set, il l'a sauvée.

Julien Benneteau après sa victoire sur David Goffin au 2e tour de l'Open d'Australie 2018

Tout s'est ensuite joué dans ce jeu décisif où le Français a d'abord été mené 4-2, avant de remporter les cinq derniers points, un peu aidé par un Goffin en mode déconfiture. Quel exploit en tout cas pour Julien Benneteau, et quel clin d'œil, aussi. Il y a un peu moins de deux mois, il avait été le grand malheureux, côté tricolore, de la finale France-Belgique. Persuadé de jouer le double avant de le regarder du banc, il a vécu là le "moment le plus dur" de sa carrière, comme il l'a confié à L'Equipe cette semaine.

Alors, jeudi, contre Goffin, c'était un peu sa finale de Coupe Davis à lui. C'est aussi, surtout, une des plus belles pages de sa carrière, d'autant plus belle que personne ne l'attendait, pas même lui. Il va maintenant lui falloir récupérer pour affronter samedi Fabio Fognini pour une place en huitièmes de finale. Mais il a bien mérité de savourer ce moment-là, qui n'appartient qu'à lui. Pour son 100e match en Grand Chelem, il a bien fait les choses.

0
0