Getty Images

Stan Wawrinka satisfait par son retour gagnant : "Le genou n'a pas bougé, c'est génial"

Wawrinka : "Même après trois heures, le genou n'a pas bougé"

Le 16/01/2018 à 15:43Mis à jour Le 16/01/2018 à 17:29

OPEN D'AUSTRALIE - Auteur d'un retour à la compétition gagnant, mardi à Melbourne, Stan Wawrinka s'est dit satisfait de sa prestation et de l'état de son genou, qui lui procure encore des douleurs, mais qui est stable et lui permet d'envisager un avenir de sportif de haut niveau. Même s'il lui reste beaucoup de chemin, le Suisse s'est voulu positif pour la suite des événements.

Eurosport Player: Regardez jusqu'à 16 courts en LIVE

Voir sur Eurosport

Absent en début de saison, forcé de repousser son retour sur les courts faute d'être prêt, Wawrinka a déjà réussi son premier pari en débarquant sur le court de l'Hisense Arena en tenue de tennisman. S'aligner à l'Open d'Australie : un pari devenu objectif. Ce n'était pas un challenge gagné d'avance, vu son manque de préparation et l'inconnu qui entoure la résistance de son genou gauche (opéré deux fois, notamment pour résorber un trou dans le cartilage) par rapport à un effort violent. Mardi, le Vaudois a effectué un pas très important dans sa quête du retour à un très haut niveau. Car il était entendu que ce "come back", progressif dans son esprit, n'était pas destiné à faire de la simple figuration.

Vidéo - Wawrinka : "C'est dur de se remettre à niveau"

01:46
" J'ai toujours des douleurs, cela dépend de comment je me déplace"

Après ce premier succès post blessure, il a donc forcément été question de ce genou gauche, problème devenu torture au fil des mois l'année dernière, et sa capacité de résistance après avoir été si fortement endommagé après le passage de Stan sur le gazon du Queen's et de Wimbledon. "Oui j'ai eu des douleurs, ça c'est sûr", a reconnu le Lausannois dont l'énorme cicatrice n'a échappé à personne pendant son match.

"Comme je l'ai déjà dit, j'ai toujours des douleurs. Cela dépend de comment je me déplace, de la manière dont j'appuie dessus", a-t-il ajouté. "De manière générale (globale), cela va dans la bonne direction. C'est la meilleure nouvelle qui soit. De voir que le genou tient, que je peux jouer un match sans stress, que je puisse être synchronisé, que je n'ai pas à hésiter. Le genou n'a pas bougé, même après trois heures, donc c'est génial."

Facilement devant face à Berankis, avant de connaître un gros trou d'air, qui lui a coûté quelques plumes dont un set quand le Lituanien a commencé à se régler et lui faire visiter le court, Wawrinka a aimé galérer, même s'il pourrait le payer plus tard dans le tournoi. Parce dans la difficulté, il a réussi à retrouver de la maîtrise. "C'est génial d'être de retour. C'est génial de gagner, ça c'est sûr. C'est un succès difficile dans tous les aspects du jeu et physiquement", a-t-il ajouté. "Globalement, je suis très heureux d'avoir réussi à remporter un tel match, de me battre comme je l'ai fait aujourd'hui, de gagner une telle rencontre."

Vidéo - Wawrinka a lâché un set, mais il peut savourer son retour gagnant

05:20

Federer très heureux pour Stan

Le retour gagnant victorieux de "Stan The Man" n'est pas passé inaperçu, notamment chez un certain Roger Federer, qui a connu la même situation que son compatriote il y a exactement un an. "Je suis très content pour Stan. C'est une très grande victoire qu'il a signée", a expliqué le Bâlois devant la presse helvète. "J'étais d'ailleurs déjà très heureux de savoir qu'il pouvait jouer car sa blessure était autrement plus grave que la mienne..."

Désormais débarrassé de l'incertitude qui entoure un retour à la compétition, Wawrinka veut désormais jouer le plus possible. Car il n'a absolument pas goûté à sa pause forcée. "Je ne pense pas que je changerai énormément mon calendrier. C'est le même contraire : jouer un peu plus si le genou tient car je n'ai pas joué depuis six mois. (...) Mais je très suis positif."

Des mots forts et choisis sur un événement à priori anodin pour un joueur de tennis, c'est dire si le triple vainqueur en Grand Chelem revient de loin. Très loin. La suite du tournoi ne sera que du bonus pour lui, obligé de faire au jour le jour et d'être très terre-à-terre. "J'ai gagné le premier match. Je vais juste me concentrer sur le tournoi. Je sais qu'après cela, il va me rester beaucoup de travail à effectuer. Je me dois d'être patient car que j'ai beaucoup de préparation physique et d'entraînement à faire si je veux revenir à mon niveau." Plus qu'un retour, c'est une renaissance à laquelle on a assisté à Melbourne. Celle d'un champion meurtri.

Stan Wawrinka lors de l'Open d'Australie 2018

Stan Wawrinka lors de l'Open d'Australie 2018Getty Images

0
0