AFP

Tirage au sort : Jo-Wilfried Tsonga devra cravacher pour voir la deuxième semaine !

Le tirage n'a pas gâté les Français...

Le 11/01/2018 à 09:51Mis à jour Le 11/01/2018 à 12:04

OPEN D'AUSTRALIE - Le tirage au sort de l'édition 2018 a été effectué ce jeudi à Melbourne et il n'a pas gâté Jo-Wilfried Tsonga. Le numéro un français devra évoluer à son meilleur niveau s'il veut se hisser en deuxième semaine. Gaël Monfils, lui, pourrait croiser Novak Djokovic dès le deuxième tour. Rafael Nadal devrait pouvoir entrer en douceur dans son tournoi.

Eurosport Player: Regardez jusqu'à 16 courts en LIVE

Voir sur Eurosport

1er quart de tableau : Nadal, une première semaine en douceur ?

Finaliste l'an dernier, Rafael Nadal débutera son tournoi face à Victor Estrella Burgos avant un possible deuxième tour contre Leonardo Mayer ou Nicolas Jarry. Rien d'effrayant a priori. La première tête de série sur son chemin est Damir Dzumhur. Le Bosnien est en plein progrès ces derniers mois mais manque de références en Grand Chelem. Autant dire que la première semaine du numéro un mondial ne parait pas monstrueuse, ce qui tombe bien pour lui car il manque de repères et de rythme après sa blessure.

En huitièmes de finale, Nadal pourrait affronter John Isner ou Diego Schwartzman. Juste en-dessous, on retrouve en revanche quelques jolis outsiders. Marin Cilic est la principale tête de série face à Nadal dans le premier quart du tableau. Mais on retrouve également Pablo Carreno Busta, et les deux Gilles, Müller et Simon. Le Niçois, non tête de série, entamera son tournoi contre le gros serveur roumain Marius Copil, avant un duel potentiel contre Carreno Busta. Pas simple, mais pas sûr que l'Espagnol soit ravi à l'idée d'un tel match dès le deuxième tour.

2e quart de tableau : Tsonga est cerné de toutes parts

Autant le dire tout de suite : si Jo-Wilfried Tsonga se hisse en deuxième semaine, c'est que le Manceau aura joué du très bon tennis. C'est simple, en dehors d'un premier tour face à un qualifié, le numéro un tricolore fait face à un terrain miné de tous les côtés. Au deuxième tour, il va voir débouler le vainqueur du duel des jeunes pousses entre Denis Shapovalov (son bourreau à l'US Open en septembre dernier) et Stefanos Tsitsipas. S'il s'en sort, c'est alors Nick Kyrgios qui pourrait l'attendre au tournant pour une place en huitièmes. Là, les choses ne deviendraient pas beaucoup plus simples puisque Grigor Dimitrov serait son adversaire théorique. N'en jetez plus...

Autre Français dans cette zone du tableau, Lucas Pouille. L'Australie ne lui a jamais réussi jusqu'ici mais avec un qualifié au premier tour, il a déjà une réelle chance de remporter son premier match après quatre défaites au premier tour. S'il atteint le troisième tour, le Nordiste pourrait y retrouver Kevin Anderson, finaliste du dernier US Open. Jack Sock, tête de série numéro 8, ferme la marche de ce deuxième quart de tableau dont le survivant, en théorie, défierait Rafael Nadal pour une place en finale. On notera également la présence du jeune Français Corentin Moutet. A 18 ans, il bénéficie d'une wild-card et jouera son premier match en Grand Chelem contre l'Italien Andreas Seppi.

3e quart de tableau : Pour Djokovic, Monfils puis Zverev ?

Tête de série numéro 14, Novak Djokovic pouvait s'attendre à un tableau compliqué. Le Serbe n'a pas été déçu. Il commencera sa quinzaine face à l'Américain Donald Young. C'est ensuite Gaël Monfils (opposé à un qualifié au 1er tour) qui devrait le défier. Le Français, vainqueur à Doha, était un des joueurs à éviter pour les têtes de série en début de tournoi. Ce choc pourrait vraiment lancer cet Open d'Australie 2018 et constituer le clou du spectacle en première semaine.

Le Djoker, sextuple vainqueur à Melbourne, devra donc être solide rapidement s'il veut durer. Albert Ramos-Vinolas est la première tête de série de son tableau, au troisième tour. L'adversaire de Djokovic en huitièmes de finale pourrait bien être Zverev… ou Zverev. Alexander et Mischa, respectivement têtes de série numéro 4 et 32, pourraient s'affronter en 16es de finale. L'aîné devra quand même se méfier des "Young Guns" que sont Hyeon Chung (1er tour), Thanasi Kokkinakis et Daniil Medvedev (2e tour). A noter également un explosif huitième de finale entre Dominic Thiem et Stan Wawrinka. mais où en est vraiment le Vaudois ?

4e quart de tableau : Vers un Federer-Goffin ?

Il y a du monde et du beau monde dans ce dernier quart du tableau, dont le favori sera bien évidemment Roger Federer, tête de série numéro 2 et tenant du titre. Mais le Suisse voit tout de même quelques clients menaçants peupler son environnement. Jusqu'en huitièmes de finale, il pourrait ne pas être trop enquiquiné : Aljaz Bedene au 1er tour, Struff ou Kwon au 2e, et peut-être… Richard Gasquet au troisième. En huitièmes de finale, cela sent le gros serveur à plein nez, au choix, Milos Raonic ou Sam Querrey.

Mais c'est surtout son possible rival en quarts de finale qui intrigue. En théorie, soit David Goffin, son bourreau en demi-finales du Masters et qui semble prêt à franchir un cap cette saison, soit Juan Martin Del Potro, qui l'avait éliminé à Flushing à la fin de l'été. Le huitième entre le Belge et l'Argentin fait saliver mais attention, Tomas Berdych, Fabio Fognini, voire Karen Khachanov, Benoît Paire ou même le tout jeune Alex De Minaur ont les moyens de rebattre les cartes.

0
0