Getty Images

Marin Cilic s'en sort en sauvant une balle de match contre Verdasco

Cilic le survivant !
Par Eurosport

Le 18/01/2019 à 14:57Mis à jour Le 18/01/2019 à 16:07

OPEN D'AUSTRALIE - Marin Cilic a eu chaud vendredi contre Fernando Verdasco. Très chaud, même. Mené deux manches à rien, le Croate a également fait face à une balle de match dans le tie-break du 4e set. Mais il a fini par s'en sortir en plus de quatre heures et quart et cinq sets (4-6, 3-6, 6-1, 7-6, 6-3). Le finaliste 2018 est toujours en vie.

Décidément, les journées à rallonge se succèdent à Melbourne. La dernière rencontre de ce vendredi s'est achevée pratiquement à une heure du matin heure locale. Marin Cilic a quitté la Margaret Court Arena en vainqueur et en miraculé. Le Croate, finaliste l'an passé, a évolué sur un fil pendant toute la rencontre, avant de s'en sortir au mental et au courage face à Fernando Verdasco. Mais que l'Espagnol peut s'en vouloir...

L'ancien demi-finaliste du tournoi, on le sait, vaut souvent beaucoup mieux que son classement. Son truc, au Madrilène, c'est d'affronter les grands joueurs sur les grands courts. Il a encore failli justifier sa réputation de coupeur de têtes. Verdasco a d'abord mené deux manches à rien (6-3, 6-4) puis, après un gros relâchement dans le troisième (1-6), il a eu l'occasion de plier l'affaire dans le jeu décisif de la 4e manche. Mais à 7-6 en sa faveur, sur balle de match, il a commis une double faute.

Vidéo - Les temps forts du miracle de Cilic face à Verdasco

15:06

Cilic monstrueux mentalement

Deux minutes plus tard, Marin Cilic remportait le jeu décisif (10-8) avant de breaker d'entrée de cinquième manche. Verdasco a lutté jusqu'au bout, il a même obtenu des balles de débreak, mais, au fond, il ne s'est jamais relevé de cette double faute fatale dans tie-break. Pourtant, quelle qualité de tennis il a déployé pendant plus de quatre heures... L'Espagnol a terminé la rencontre avec 54 coups gagnants pour 34 fautes directes. Mais mentalement, Cilic a été monstrueux.

C'est la 7e fois de sa carrière que le Croate parvient à s'imposer après avoir été mené deux manches à rien. Arrivé à Melbourne avec pas mal d'incertitudes autour de son physique, il a également rassuré sur ce plan. Maintenant, il va lui falloir enchaîner. Face à un autre Espagnol, Roberto Bautista Agut. L'homme qui a remporté ses huit matches en 2019, et déjà battu Novak Djokovic et Karen Khachanov, ce vendredi pour ce qui concerne sa dernière victime.

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0