Tennis
Open d'Australie

Raonic reste parfait et retrouve les quarts

Partager avec
Copier
Partager cet article

Milos Raonic à Melbourne en 2020

Crédit: Getty Images

ParMaxime Battistella
26/01/2020 à 05:09 | Mis à jour 26/01/2020 à 05:51

OPEN D'AUSTRALIE - Comme l'an passé, Milos Raonic jouera les quarts de finale à Melbourne. Dimanche, le Canadien a dominé plutôt aisément le Croate Marin Cilic en trois sets secs (6-4, 6-3, 7-5) dans le premier huitième de finale du tableau masculin. Pour une place dans le dernier carré, il affrontera soit Novak Djokovic, soit Diego Schwartzman mardi.

A Melbourne, Milos Raonic est décidément inspiré. Pour la cinquième fois de sa carrière en 10 participations à l’Open d’Australie, le Canadien sera au rendez-vous des quarts de finale. Il a ainsi confirmé dimanche sa victoire impressionnante sur Stefanos Tsitsipas au tour précédent, en mettant fin à l’aventure du Croate Marin Cilic (6-4, 6-3, 7-5) en 2h19 de jeu. Il peut également se targuer d’atteindre ce stade de la compétition sans avoir perdu le moindre set. Pour s’offrir une deuxième demi-finale en carrière aux antipodes, il devra se défaire soit de Novak Djokovic, soit de Diego Schwartzman.

Match après match, il impressionne de plus en plus. Dernière tête de série du tableau de ce premier tournoi du Grand Chelem de l’année, Milos Raonic n’était pas vraiment attendu à pareille fête. Le géant canadien, encore très gêné par les blessures la saison dernière, renaît quasiment chaque année sous le soleil australien. Et dimanche, sa performance a montré qu’il évoluait bien au-dessus de sa modeste 35e place mondiale actuelle.

ATP Dubaï

Paire renverse Cilic et tient sa revanche

25/02/2020 À 12:44

Raonic - Cilic : Le résumé

00:02:44

Un service toujours imprenable

Comme face à Tsitsipas il y a deux jours, le bombardier canadien s’est, avant tout, appuyé sur son service canon. Avec 73 % de premières balles, 80 % de réussite derrière et 35 aces (pour 3 petites doubles fautes), il n’a pas laissé beaucoup de place à son adversaire pour breaker. D’ailleurs, Cilic n’a converti aucune de ses quatre opportunités dans ce match. Et s’il a été, paradoxalement, le premier à se montrer dangereux à la relance, son bras s’est mis à trembler au pire des moments pour concéder sa mise en jeu et la première manche par la même occasion.

Une fois devant, Raonic a pris de plus en plus confiance, dominant les échanges du fond du court lorsqu’il y en a eu (55 coups gagnants pour 23 fautes directes). Son revers a notamment fait des ravages et lui a permis d’obtenir le break d’entrée de deuxième set pour lui assurer une avance confortable. En contrôle, il a écarté deux balles de troisième set sur son service à 5-4 contre lui avant d’enchaîner trois jeux pour plier l’affaire comme un symbole… par un ace.

ATP Delray Beach

Opelka s'offre Raonic et rejoint Nishioka en finale

23/02/2020 À 18:18
ATP Marseille

Shapovalov met fin à sa série noire

20/02/2020 À 15:37
Dans le même sujet
TennisOpen d'AustralieMarin CilicMilos Raonic
Partager avec
Copier
Partager cet article