On a beau être ultra-professionnel jusqu'au bout des ongles, à tout envisager, tout prévoir, il reste des choses auxquelles on ne pense pas. Rafael Nadal a vécu une soirée tranquille jeudi sur la Rod Laver Arena. Vainqueur en trois sets rapides de l'Américain Michael Mmoh, l'Espagnol a été peut-être plus "perturbé" par une femme dans les tribunes que par son adversaire sur le court.
Vers la fin du deuxième set, le jeu a été interrompu quelques minutes par de l'agitation dans les tribunes. Une dame bruyante, excitée et qui, visiblement, n'avait pas bu que de l'eau pour résister à la chaleur de Melbourne, a semé un début de zizanie. "Madame, vous retardez tout le monde", lui a lancé l'arbitre de chaise, mais cela n'a l'a pas calmée. Au contraire.
Open d'Australie
Monfils à l'aveugle, Kyrgios showman, Medvedev en feu : Le Top 10 des plus beaux points
24/02/2021 À 17:44

Une spectatrice visiblement éméchée lui fait des doigts d'honneur ? Nadal a préféré en rire

On trouve de tout dans ce monde...
La spectatrice en question a commencé à distribuer des doigts d'honneur dans tous les sens, notamment dans celui de Nadal lui-même. Le Majorquin a d'abord affiché une moue interloquée, avant de franchement rigoler. Un peu plus tard, alors que la perturbatrice était évacuée en douceur de la Rod Laver Arena par la sécurité, elle a à nouveau adressé des doigts d'honneur et Nadal a eu un geste sans équivoque pour signifier, qu'à son avis, son taux d'alcoolémie avait atteint des sommets.
Interrogé par John Fitzgerald sur le court, le vingtuple vainqueur en Grand Chelem a rigolé de tout ça, comme il l'avait fait pendant l'incident. "Rafa, connaissais-tu cette dame ?" "Non, et je n'ai surtout pas envie de la connaître !", a-t-il répondu à l'intervieweur australien. "Oui, oui, je pense que le doigt d'honneur était pour moi, a-t-il ensuite dit lors de sa conférence de presse. Peut-être qu'elle avait bu un peu trop de gin ou de tequila. C'était un peu étrange comme situation, mais c'était drôle en même temps. On trouve de tout dans ce monde..."

Son dos ? "Je ne dirais pas que c'est sous contrôle"

Rafael Nadal a été plus amusé que choqué. Même s'il n'a absolument aucune idée du pourquoi du comment. "Disons que ça m'a surpris, sourit-il. Voir quelqu'un me faire des doigts d'honneur comme ça, sans raison. Enfin, je ne connais pas la raison en tout cas. Oui, j'étais surpris mais en même temps je me disais 'Pauvre fille, elle doit être complètement saoule." Cela fera au moins une bonne raison de se souvenir de ce deuxième tour de l'Espagnol, par ailleurs très anecdotique.
C'est son dos, plus que des doigts, qui sont au centre de son attention. Très inquiet avant le début du tournoi, Nadal n'a pas semblé trop diminué jusqu'ici, y compris au service, où il s'est montré très efficace même s'il assure avoir été contraint de changer légèrement son mouvement. Malgré ses deux victoires en deux sets, il ne parait pas totalement rassuré : "Je ne dirais pas que c'est sous contrôle. Je continue d'essayer de trouver des solutions. Tous les jours. Je me bats pour ça. Ces 15 derniers jours, ma préparation n'a pas été idéale, c'est sûr. Mais je suis encore en vie, deux victoires en trois sets, une chance encore d'avancer dans le tournoi. On verra."

Nadal - Mmoh : Le résumé

Open d'Australie
Fognini cloué, Tsitsipas débordé, Djere dépité : Le Top 5 des plus beaux points de Nadal à Melbourne
24/02/2021 À 17:22
Open d'Australie
Osaka puissante et clinique : Le Top 5 de ses plus beaux points à Melbourne
24/02/2021 À 16:59