Novak Djokovic défendra-t-il son titre à l'Open d'Australie en janvier prochain (du 17 au 30) ? La question reste toujours en suspens à un mois et demi du premier tournoi du Grand Chelem de la saison 2022. Alors que le ministre australien de l'Immigration Alex Hawke a confirmé que la vaccination serait un préalable obligatoire pour entrer en Australie, aucune information n'a filtré sur le choix vaccinal du joueur serbe.
Dans un entretien accordé à la chaîne de télévision serbe Prva, le père de Novak Djokovic a remis la pression à l'organisation de l'Open d'Australie. "Il aimerait jouer le tournoi de tout son cœur, a-t-il d'abord déclaré. On aimerait bien aussi. Mais avec ce chantage et dans ces conditions, peut-être qu'il n'y jouera pas. Moi, je ne le ferais pas. Ici on parle de mon fils, donc la conclusion peut être déduite."
Open d'Australie
De Groot - Van Koot - Highlights Open d'Australie
IL Y A UNE HEURE
Nous nous attendons à ce que Novak Djokovic vienne
"Nous nous attendons à ce que Novak Djokovic vienne. Il y a beaucoup de spéculations. La bonne nouvelle, c'est que la plupart des joueuses et des joueurs sont totalement vaccinés. C'est un problème personnel pour Novak, nous espérons qu'il sera là", a pour sa part indiqué Craig Tiley, le directeur du tournoi, à la fin du mois de novembre. En quête d'un 21e titre en Grand Chelem, ce qui serait un record dans l'histoire du tennis, le nonuple vainqueur de l'Open d'Australie n'a pas encore officiellement tranché sur la question de sa présence à Melbourne.

Di Pasquale: "Le format Coupe Davis est bien plus déceptif que l'élimination de la France"

Open d'Australie
Krejcikova/Siniakkova - Kudermetove/Mertens - Highlights Open d'Australie
IL Y A 2 HEURES