"Quand nous ouvrirons nos frontières, tous les arrivants en Australie devront avoir reçu les deux doses de vaccin." La phrase, prononcée mardi, est signée Alex Hawke, ministre australien de l'Immigration, et ne laisse pas de place à l'ambiguïté : pour le prochain Open d'Australie (17-30 janvier 2022), l'obligation vaccinale sera instaurée pour toutes les joueuses et tous les joueurs.
Depuis des semaines, les rumeurs de la mise en place de cette mesure radicale bruissaient. Elle est désormais officielle. Alors que le taux de vaccination sur le circuit est évalué à environ 60 % (sans réelle certitude), la balle est donc désormais dans le camp des futurs potentiels participants, à commencer par le premier d'entre eux : Novak Djokovic, triple tenant du titre et 9 fois sacré à Melbourne. Le Serbe, qui n'a jamais caché son scepticisme sur la vaccination et refuse de dévoiler s'il a été vacciné, n'a pas exclu de faire l'impasse sur l'Open d'Australie en début de semaine.
Open d'Australie
Zverev prend position pour Djokovic avant Melbourne : "J'espère qu'il y aura une exception"
21/11/2021 À 09:30
S'il défendait son bien aux Antipodes, le numéro 1 mondial deviendrait seul recordman du nombre de titres en Grand Chelem (21), devant ses vieux rivaux du Big 3 Rafael Nadal et Roger Federer. Difficile de l'imaginer laisser passer une telle occasion. Il n'est pas le seul, loin de là, à ne pas être emballé par la vaccination sur le circuit. Daniil Medvedev, récemment titré à l'US Open, n'a pas non plus dévoilé son statut vaccinal, tandis que Stefanos Tsitsipas et Andrey Rublev, par exemple, recevront leurs deux doses d'ici la fin de l'année, contraints par les circonstances.
Open d'Australie
"On verra bien" : Non vacciné, Djokovic dos au mur pour Melbourne
21/11/2021 À 00:06
Open d'Australie
C'est officiel : les joueurs non vaccinés ne pourront pas participer au tournoi
19/11/2021 À 23:24