Paire a tenu bon au bout des 5 sets

Un immense cri de soulagement. Benoît Paire s'est qualifié pour le deuxième tour d'un Grand Chelem pour la première fois depuis près de deux (Roland-Garros 2020) en dominant un Thiago Monteiro loin d'être un adversaire insurmontable mais qui avait plutôt bien démarré l'année en filant en quart à Adélaïde 2. Il a fallu au Français toute la concentration dont il est capable, et tout le soutien d'une colonie française en tribunes pour s'en sortir au bout des cinq manches (6-4, 3-6, 7-6, 2-6, 7-5) en 3h38 de jeu. Grigor Dimitrov (N.26) l'attend au deuxième tour.
ATP Eastbourne
Battu d'entrée, Humbert ne se rassure pas avant Wimbledon
21/06/2022 À 15:29
Les choses avaient très bien démarré pour un Paire criant d'efficacité dans la première manche : une balle de break obtenue puis convertie pour le gain du set. Mais Monteiro, qui avait profité de l'abandon de Gaël Monfils à Adélaïde la semaine dernière, devait lui rendre la monnaie de sa pièce dans une seconde manche totalement manquée par un Benoît Paire qui envoyait ses balles aux quatre coins du court (20 fautes directes). Le chassé-croisé s'est poursuivi dans les deux sets suivants avant un cinquième globalement dominé par le joueur tricolore.
Mais Benoît Paire n'est toujours pas guéri et le joueur qui avait atteint deux huitièmes de finale de Grand Chelem en 2019 (Roland-Garros et Wimbledon) n'est pas encore là. Même après avoir breaké à 4-3 pour servir pour le match dans la foulée, le 56e joueur mondial a été rattrapé par le Brésilien. On redoutait alors une perte de concentration mais Paire a tenu bon et a conclu sur sa seconde balle de match sur le service adverse (6-4, 3-6, 7-6, 2-6, 7-5).

La déception pour Gaston

On avait laissé le Toulousain à Bercy, puis au Masters NextGen, où il avait brillé raquette en main surtout à Paris. Mais le fantasque gaucher a complètement raté son match du 1er tour dans cet Open d'Australie 2022. Opposé à Christopher O'Connell, pas le plus connu de la nouvelle génération australienne, Gaston a plié en quatre manches au 1er tour (7-6, 6-0, 4-6, 6-1). Il a été le premier Français du tableau masculin à s'incliner ce mardi sur les courts du Melbourne Park.

Hugo Gaston frustré lors de son match du 1er tour de l'Open d'Australie 2022, perdu contre le local Christopher O'Connell

Crédit: Getty Images

La défaite de l'espoir tricolore a été logique. Incapable de bien mettre son jeu varié en place dans l'ensemble, le Français n'a pu faire que dans la réaction lors de cette rencontre où il a subi les assauts de son adversaire. Complètement déchaîné, O'Connell a fait parler la poudre en envoyant des boulets de canon depuis n'importe quelle position devant un Lleyton Hewitt conquis. Cette tactique prise de risque a parfaitement marché, hormis dans le troisième set où Gaston a trouvé la clé, non sans mal.
Au niveau des statistiques, les deux joueurs ont terminé avec la même copie ou presque (43 coups gagnants pour l'Australie, contre 38 pour Gaston), mais au niveau terrain l'impression laissée a été différente. Gaston pourra surtout regretter d'avoir raté son jeu décisif lors du premier acte. C'est après ce coup du sort que tout a changé pour lui. O'Connell a lui gagné le droit de défier Diego Schwartzman au 2e tour.

Garcia a tout perdu

Grosse déception pour Caroline Garcia. Alors que la Lyonnaise se dirigeait vers une victoire en deux manches contre l'Américaine Hailey Baptiste, la Lyonnaise a totalement perdu le contrôle des événements, avant de s'incliner en trois manches (4-6, 7-6, 6-3).
Les malheurs de Garcia ont commencé à la toute fin de la deuxième manche. Alors qu'elle servait pour le match, la 70e mondiale à la WTA a concédé le débreak, avant de passer au travers de son jeu décisif perdu 7 points à 4. Multipliant les mauvais choix tactiques, et les fautes, Garcia a offert le set à sa rivale sur un plateau. Le match lui a ensuite échappé définitivement. Ce n'est pas ce tournoi qui va redonner de la confiance à l'ancienne n°1 française.

Cornet qualifiée avec autorité

La Niçoise continue sa belle série à l'Open d'Australie. Pour la dixième édition consécutive, la Française a assuré sa présence au 2e tour du premier Grand Chelem de la saison. Pour cette édition 2022, elle a eu le scalp de la Bulgare Viktoriya Tomova (6-3, 6-3). Autoritaire, ce succès en deux manches a été la conséquence de la logique.
Offensive, Cornet est allée chercher ce match en patronne. Elle a délivré 25 coups gagnants et ses 31 fautes directes n'ont pas eu trop d'impact sur son match. En face, Tomova, modeste 118e mondiale, n'a pas montré grand-chose en étant sur la défensive. Elle a également beaucoup donné (30 fautes directes), mais ses 9 petits coups gagnants l'ont irrémédiablement condamnée.
Au 2e tour, Cornet défiera une certaine Garbiñe Muguruza qui a validé son billet quelques minutes après face à Clara Burel.

Burel sortie par Muguruza

Clara Burel avait un énorme test pour ses débuts à la Rod Laver Arena. Et elle ne l'a pas réussi. Opposée à l'Espagnole Garbiñe Muguruza, tête de série n°3 du tournoi, la jeune tricolore a été logiquement battue en deux manches par son ainée (6-3, 6-4). La native de Caracas a été seule sur le court pendant les trois-quarts de la rencontre.
En difficulté derrière son engagement, la native de Rennes a fait une victime facile pour une joueuse du pedigree de Muguruza, déjà réglée au niveau technique et bien en jambes. Seule ombre au tableau pour l'Espagnole, une fin de match très irrégulière où elle a offert quelques cadeaux à une Burel enfin relâchée. Malgré un debreak à 5-3, l'Angevine, 76e mondiale, n'a pas réussi à retourner la situation en fin de seconde manche.

Burel emportée par la tornade Muguruza : les temps forts de leur duel

Beaucoup de regrets pour Dodin

De retour à l'Open d'Australie après deux éditions d'absence, la Lilloise a passé une mauvaise journée sur le court. Aux commandes de la rencontre contre Irina Begu, elle a surtout eu trois balles de match à 5-4 dans la deuxième manche. Incapable de les convertir, la joueuse de 25 ans a ensuite perdu le contrôle de ce match perdu au meilleur des trois sets (2-6, 7-5, 6-3).
ATP Genève
Paire est tombé sur un os
18/05/2022 À 17:11
WTA Madrid
Osaka et Muguruza déjà sorties à Madrid
01/05/2022 À 19:09