Getty Images

Rafael Nadal reprend la place de n°1 mondial à Roger Federer, Lucas Pouille sort du Top 10

Nadal reprend le trône à Federer, Pouille déjà éjecté du Top 10

Le 02/04/2018 à 09:58Mis à jour Le 02/04/2018 à 11:03

ATP - Retour au pouvoir pour Rafael Nadal. Malgré son absence lors de la tournée nord-américaine, l'Espagnol a repris les commandes du classement ATP laissées à Roger Federer courant février. Fort de son succès à Miami, John Isner, désormais 9e mondial, a sorti Lucas Pouille du Top 10.

Même sans jouer, Rafael Nadal redevient le patron. Absent du circuit depuis sa défaite en quart de finale de l'Open d'Australie face à Marin Cilic courant janvier, l'Espagnol est redevenu, lundi, n°1 mondial au classement technique. C'est la cinquième fois de sa carrière qu'il occupe cette place de n°1 après 2008, 2010, 2013 et 2017. Il a d'ores et déjà entamé sa 168e semaine en tant que n°1 mondial et peut espérer dépasser John McEnroe (170 semaines) courant avril s'il conserve son titre à Monte-Carlo.

Pas forcément attendue, cette nouvelle prise de pouvoir a été la conséquence du raté complet de Roger Federer à Miami. Sorti dès le 2e tour par Thanasi Kokkinakis, alors qu'il devait atteindre au minimum les quarts de finale pour garder son bien, le Bâlois a perdu 990 points en Floride et donc sa place de patron. Le Suisse était redevenu n°1 mondial, pour la première fois depuis 2012, le 19 février dernier à Rotterdam. Son retour au pouvoir aura duré six semaines.

Federer rapidement de retour au pouvoir ?

Passé cet accroc, le Suisse va pouvoir scruter la saison sur terre avec attention. Seulement devancé de 100 points par l'Espagnol (8770 points contre 8670), il aura l'opportunité de reprendre les commandes du classement ATP en cas d'accroc de Nadal sur sa surface de prédilection. Il est dans tous les cas en position de force.

Sur ocre, Nadal doit en effet défendre quatre titres (Monte-Carlo, Barcelone, Madrid et Roland-Garros) et un énorme pécule de 4680 points. Un seul faux pas dans son royaume et Federer reprendra les commandes. Seul le Masters 1000 de Rome, où il avait été sorti en quarts de finale par Dominic Thiem, permettra au joueur de Manacor de gratter quelques points et de se refaire en quelque sorte la cerise s'il rejoint le dernier carré. Au Foro Italico, le Majorquin aura 180 points à défendre.

Roger Federer a subi une surprenante défaite face à Thanasi Kokkinakis

Roger Federer a subi une surprenante défaite face à Thanasi KokkinakisGetty Images

Isner sort Pouille du Top 10, Zverev reprend des couleurs

Au sein du Top 10, le gros bond en avant est signé John Isner. Vainqueur à Miami de son premier Masters 1000 à 32 ans, l'Américain a gagné huit places, signé un retour inattendu dans le "Top Ten" et égalé le meilleur classement de sa carrière à ce jour (9e entre le 31 mars et le 4 avril 2014). Le retour de l'Américain fait une victime de choix : Lucas Pouille. Monté pour la première fois de sa carrière au sein du Top 10 après Indian Wells, le Nordiste a perdu une place (11e) et donc sa place au sein de la sacro-sainte hiérarchie.

Le passage à Miami a fait un autre heureux : Alexander Zverev. A côté de ses pompes depuis le début de la saison, l'Allemand a repris la 4e place à Grigor Dimitrov, pas au mieux en Amérique du Nord. Le joueur d'Hambourg peut désormais scruter la 3e place de Marin Cilic. Egalement dans une mauvaise passe, le Croate ne dispose que de 60 petits points d'avance au 2 avril. La terre battue va donc rebattre les cartes au sein de la hiérarchie mondiale.

Lucas Pouille
0
0