AFP

Roland-Garros 2013 : Serena Williams se fait peur contre Kuznetsova pour retrouver Errani

Williams se fait peur pour retrouver Errani
Par Eurosport

Le 04/06/2013 à 16:03Mis à jour Le 04/06/2013 à 21:07

Serena Williams a souffert en quarts de finale face à Svetlana Kuznetsova, 6-1, 3-6, 6-2. L’Américaine rencontrera l'Italienne Sara Errani. La finaliste malheureuse l’an passé a sorti Agnieszka Radwanska (6-4, 7-6).

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Serena Williams continue sa route. En quarts de finale, la numéro un mondiale a disposé de la Russe Svetlana Kuznetsova. Si la victoire était attendue, le scenario du match, en revanche, a été plus que surprenant. Habituée jusqu’ici à plier ses matches à toute vitesse, l’Américaine a perdu son tout premier set du tournoi et a dû sacrément s’employer pour s’imposer en trois manches (6-1, 3-6, 6-3) et ainsi atteindre les demi-finales de Roland-Garros pour la première fois depuis dix ans. Elle y affrontera l’Italienne Sara Errani qui a disposé de la Polonaise Agnieszka Radwanska (6-4, 7-6).

La protégée de Patrick Mouratoglou a parfaitement entamé la rencontre. Comme à son habitude, elle a pris le jeu à son compte pour étouffer son adversaire. Le premier set vite plié (6-1), on s’attendait alors une nouvelle promenade de santé. Mais la Russe, ancienne vainqueur du tournoi en 2009, s’est rebellée. Peu habitué à une telle résistance, Serena a alors cafouillé son tennis, laissant son adversaire faire le jeu et enfiler les points pour recoller à un set partout (3-6).

Serena se reprend

Dès le début de la troisième manche, Kuznetsova a continué sur sa lancée. Fait rarissime, l’Américaine s’est énervée et a multiplié les fautes grossières. Menée 2-0, tout proche d’un double break contre elle, Serena s’est reprise en main, a limité les erreurs et a remporté tous les points importants. De quoi écoeurer la numéro 39 au classement WTA qui a laissé passer sa chance. La fin de match est devenue une formalité et la grande favorite du tournoi l’a conclu en mode rouleau compresseur. Comme on l’a si bien connue depuis dix jours.

En demi-finale, une redoutable adversaire se dresse sur sa route. Elle devra faire face à Sara Errani, tête de série n°5 du tournoi. L’Italienne, finaliste de l’épreuve l’an passé, a bataillé pendant 1h51 pour venir à bout de la Polonaise Agnieszka Radwanska qu’elle n’avait plus battue depuis 2006. Sa victoire en deux sets (6-4, 7-6) est cependant méritée puisqu’elle a fait preuve de davantage de volonté et de régularité dans son jeu. Même si les deux jeunes femmes ont pris le service de leur adversaire à plusieurs reprises. Son aptitude à ne jamais rien lâcher pourrait bien donner du fil à retordre à Serena Williams jeudi prochain.

0
0