AFP

Roland-Garros 2014 - Simple dames: Serena Williams éliminée par Garbiñe Muguruza (6-2, 6-2)

Serena prend une gifle et la porte

Le 28/05/2014 à 14:32Mis à jour Le 28/05/2014 à 16:21

Après Li Na, Serena Williams, tenante du titre, a chuté mercredi en s'inclinant dès le 2e tour face à la jeune Espagnole Garbiñe Muguruza (6-2, 6-2). Une surprise de plus dans ce début de quinzaine complètement fou.

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

On attendait un choc entre les soeurs Williams. Et en quelques minutes, les deux soeurs ont disparu du tableau sans y laisser la moindre trace. Une heure après Venus, sortie en trois sets par Schmiedlova, c’est Serena qui a disparu dès le deuxième tour. Numéro un mondiale, tenante du titre, et plus que favorite depuis l’élimination de la tête de série numéro 2 Na Li contre Kristina Mladenovic, l'Américaine a complètement perdu son tennis contre l’Espagnole Garbine Muguruza, avec une défaite 6-2, 6-2 en un peu plus d'une heure.

C'est une colossale surprise, sur le fond comme sur la forme car, au-delà de l'élimination, il y a la manière. Serena Williams n'a jamais été en mesure de lutter mercredi sur le Lenglen. Certes, il y a deux ans, elle avait coincé dès le premier tour contre Virginie Razzano, mais au bout d'un match acharné. Jamais elle n'avait subi une telle correction sur les courts de la Porte d'Auteuil. Mais elle est passée totalement à côté de son match, en témoignent ses effrayantes statistiques : 29 fautes directes en 16 jeux, soit près de deux par jeu ! Difficile de s'en sortir dans ces conditions.

Si Muguruza est l’une des révélations de la saison (victorieuse à Hobart, finaliste à Florianopolis, elle est passé de la 64e place à la 35e place mondiale depuis fin décembre), Serena ne peut s’en prendre qu’à elle-même. La blessure à la cuisse, apparue lors du tournoi de Madrid et qui l’avait obligé à déclarer forfait, est-elle revenue ? La cadette des soeurs Williams n’a montré aucun signe de blessure apparente. Il faudra surveiller ce qu'elle en dit après coup. Ce qui est certain, c'est qu'elle n'a été qu'un fantôme dans cette rencontre.

Ce tremblement de terre était difficilement prévisible. Les deux joueuses s’étaient affrontées à l’Open d’Australie l’année passée, et Williams n’avait laissé que deux petits jeux à l’Espagnole. On attendait un choc 100% Williams, le troisième tour offrira une rencontre entre deux adversaires inédites, qui ne se sont jamais rencontrées jusque là, et qui ont désormais toutes les deux l’opportunité d’aller très loin dans le tableau féminin désertée des deux favorites. Les deux premières têtes de série éliminées après deux tours, chez les dames, c'est tout simplement du jamais vu dans l'ère Open en Grand Chelem. Bien malgré elles, Na Li et Williams ont écrit une page d'histoire.

0
0