AFP

Impressionnant, Stanislas Wawrinka expédie Roger Federer et s'offre deux premières

Impressionnant de maîtrise, Wawrinka s'offre Federer

Le 02/06/2015 à 18:38Mis à jour Le 02/06/2015 à 19:57

ROLAND-GARROS - Stanislas Wawrinka y est enfin parvenu : il a battu Roger Federer en Grand Chelem. Vainqueur en trois manches de son glorieux aîné (6-4, 6-3, 7-6), Wawrinka atteint le stade des demi-finales à Roland-Garros pour la première fois de sa carrière.

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Double première pour Stan Wawrinka. Le Vaudois n'avait jamais dominé Roger Federer en Grand Chelem. Il y est parvenu ce mardi en éliminant son illustre aîné en trois sets et deux heures de jeu sur le court Suzanne-Lenglen. Un succès qui lui ouvre les portes de ses premières demi-finales à Roland-Garros (6-4, 6-3, 7-6). Vendredi, le Suisse affrontera Jo-Wilfried Tsonga ou Kei Nishikori pour jouer sa deuxième finale de Grand Chelem après l'Open d'Australie. Et offrir un finaliste inédit Porte d'Auteuil.

Stan Wawrinka continue son parcours parisien sur son rythme de champion avec un seul set perdu depuis le début de la quinzaine. Une manche lâchée face au Serbe Dusan Lajovic au 2e tour. Depuis, il réalise un "Perfect" à chaque match. Notamment au service. Puissant et précis, Stan fait très mal à ses adversaires sur chacune de ses mises en jeu. Roger Federer n'y a pas coupé : Wawrinka a réussi à gagner 88% des points derrière ses premières balles. Sur l'ensemble du match, il n'a perdu que six points sur ce coup. Difficile de faire le break dans ces conditions.

6 points perdus par Wawrinka derrière sa première balle

D'ailleurs, le Bâlois n'a pas réussi. Il a bien eu quatre occasions de lui prendre son service, toutes dans le premier set. Ce fut autant de "scuds" reçus dans la raquette. Wawrinka, lui, a saisi sa chance dans le premier acte, tout comme dans le deuxième pour mener deux sets à rien après un peu plus d'une heure de jeu. Le match s'est davantage resserré dans le troisième set où aucune balle de break n'a été jouée et où Federer a tenu sa mise en jeu jusqu'au jeu décisif.

L'un des tournants du match est intervenu à 3 partout dans ce tie-break alors que le niveau de jeu était à son paroxysme : une attaque de Wawrinka a touché la ligne. La balle est annoncée faute, Federer s'est alors arrêté de jouer et valide la marque, avant que l'arbitre ne descende vérifier à son tour, en pensant que le point serait rejoué. Grave erreur : Kader Nouni, l'arbitre de chaise de la rencontre, a décidé de donner le point à Wawrinka. Ce mini-break en poche, Wawrinka a alors filé vers la victoire. Et vers l'une de ses plus belles victoires en carrière. En tout cas déjà hautement symbolique face à son compatriote.

0
0