Ce n’était pas le jour de Richard Gasquet. Le Français, dernier espoir du tennis tricolore dans ce tournoi en simple messieurs, a été éliminé par un Andy Murray bien plus réaliste et costaud que lui. Pour son premier quart de finale parisien, le Biterrois, pourtant brillant pendant les deux premières manches, a cédé en quatre manches (5-7, 7-6, 6-0, 6-2) ce mercredi, pour s’arrêter aux portes de sa quatrième demi-finale en Grand Chelem. La plus belle qu’il aurait eue à jouer dans sa carrière.
Comme prévu, Andy Murray a été un poison lent et implacable. Mais pendant les deux premières heures, le Français a semblé avoir trouvé l’antidote. Breaké d’entrée de partie, le Français s’est retrouvé dos au mur à 3-0, puis à 5-2, avant de refaire courageusement son retard en enchaînant 5 jeux, au point de souffler le premier set sur le fil sur une quatrième balle de set. Au bout d’une heure de jeu, c’était un premier soulagement pour lui.
ATP Genève
Gasquet cale en demie
20/05/2022 À 15:46
Le plus dur est arrivé par la suite. Dans le deuxième acte, c’est encore Murray qui a pris les devants en prenant le service du Biterrois au sixième jeu. Et encore une fois mené 5-2, le Français est parvenu à refaire son retard pour égaliser à 5 jeux partout. C’est ici que la partie a basculé. Richard a mené 0/30 sur le jeu de service de Murray, sans parvenir à réaliser un break pour reproduire le scenario du premier set. Embarqué dans un jeu décisif, le Tricolore a mené 3/1, avant de voir Murray enquiller les 6 derniers points et la manche qui va avec.

La perte du deuxième set, le coup de grâce

C’est le coup de grâce. Après quasiment 2h20 de haute lutte, Gasquet a alors baissé pavillon aussi bien physiquement que mentalement. Reparti à l’attaque, le numéro deux mondial a tout de suite mis la tête du Français sous l’eau. Un premier break, puis un deuxième ont jeté un froid sur l’assistance. C’est finalement sur un cinglant 6-0 que Gasquet a laissé filer le troisième set 27 minutes plus tard.
Les jambes de plus en plus lourdes, le Français ne s’en remettra pas. Une heure après avoir perdu le deuxième set, il a fini par couler en cédant la dernière manche sur un 6-2, s’inclinant ainsi pour la sixième fois de suite face à Murray. L’Ecossais, toujours aussi favori pour disputer le titre final, se hisse dans le dernier carré parisien pour la troisième année consécutive. Cette fois-ci, pas de Nadal, ni de Djokovic sur sa route, mais le tenant du titre en personne : Stan Wawrinka. Un duel qui vaudra le détour.
ATP Genève
Sur sa lancée, Gasquet fonce en demie
19/05/2022 À 17:51
ATP Genève
Paire retrouve la victoire, Gasquet défiera Medvedev
16/05/2022 À 15:44