Eurosport

Halep - Muguruza, pour la finale et le trône

Halep - Muguruza, pour la finale et le trône

Le 07/06/2018 à 13:47Mis à jour Le 07/06/2018 à 14:43

ROLAND-GARROS 2018 - Affiche de rêve jeudi en demi-finales du tableau féminin entre Simona Halep et Garbine Muguruza, les deux grandes favorites du tournoi. Outre une place en finale, l'enjeu de ce match résidera dans la place de numéro un mondiale. La gagnante sera en effet assurée d'être sur le trône lundi prochain.

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

C'eut été une affiche somptueuse en finale. Ce sera donc une demi-finale de rêve. Simona Halep, numéro un mondiale, finaliste 2017, face à Garbine Muguruza, numéro 3 mondiale et lauréate ici il y a deux ans. La Roumaine et l'Espagnole savent qu'elles ont une vraie chance de soulever la coupe Suzanne-Lenglen samedi. Cerise sur le gâteau, la gagnante de ce duel sera assurée d'être au sommet de la hiérarchie au classement WTA à l'issue de ce Roland-Garros. Mais pour l'instant, c'est évidemment le gâteau qui les met en appétit. Pas la cerise.

Pour Halep, ce ne serait pas une révolution, ni même un prix de consolation si elle devait s'incliner en finale contre Sloane Stephens ou Madison Keys. Elle occupe cette place depuis un petit moment déjà et cumule presque une année de règne (48 semaines). Sa seule obsession tient dans la quête d'un premier titre du Grand Chelem. Le cas de Muguruza est différent. Elle compte déjà deux titres majeurs mais n'a été numéro un que quatre petites semaines. Mais elle a appris à ne plus prendre ces choses en considération.

Vidéo - 1h10 de récital : Muguruza a fait du petit bois de Sharapova

02:43

Muguruza ne veut plus y penser

"Je viens juste d'apprendre que celle qui gagnerait la demi-finale serait numéro un, a confié l'Espagnole après avoir étrillé Maria Sharapova sur le Chatrier, mercredi. Mais je n'y prête pas trop attention. Ces dernières années, j'ai eu le tort de prendre trop ça en compte, et je n'aurais pas dû prendre ça autant à cœur. Alors maintenant, ce n'est plus à mon esprit en permanence. Si ça arrive lundi, c'est très bien. Dans le cas contraire, je me dis qu'il y aura d'autres opportunités."

Comme toujours, le classement ne sera que la conséquence du résultat sur le court et c'est là-dessus que se focalisent les deux joueuses. Difficile de dégager une favorite. Comme toujours, plus elle avance dans la quinzaine, plus Muguruza est dangereuse. La protégée de Sam Sumyk refuse l'étiquette de fille à battre, surtout contre Halep. "Je ne crois pas qu'on puisse dire que je suis favorite, se défend-elle, parce qu'elle a mieux joué que moi cette année. Elle adore la terre battue, elle adore Roland-Garros, elle l'a déjà montré." On pourrait lui rétorquer qu'au rayon "j'aime Roland-Garros", son titre en 2016 place Muguruza en bonne position aussi...

Halep : "C'est toujours spécial d'arriver en demi-finales"

Si Muguruza ne veut pas songer à une possible prise de pouvoir sur le tennis mondial, Simona Halep, elle, serait sans doute prête à laisser sa place sur le trône pour un titre majeur. Reine sans couronne, la voilà à nouveau à deux "petits" matches d'un premier sacre en Grand Chelem. C'est la sixième fois qu'elle y atteint le dernier carré, la troisième à Paris. "C'est toujours spécial d'arriver en demi-finales, c'est un super résultat et je savoure à 100%", assure la Roumaine qui, il est vrai, a connu quelques sorties de route brutales, comme l'an dernier en Australie et à Flushing, où elle avait été battue dès le premier tour.

Mais on n'imagine pas qu'elle puisse s'en contenter ni même s'en satisfaire. Tout le monde sur le circuit est convaincu que son heure viendra. Mais à chaque "échec", la pression s'accentue. Elle réfute pourtant ce poids de la frustration. "Je n'ai aucune pression, jure Simona. Je veux juste jouer comme je l'ai fait aujourd'hui (mercredi) et si c'est le cas, je serai OK à la fin du tournoi, peu importe le résultat." Jeudi, en cas de défaite, elle sera toujours sans couronne, mais ne sera plus reine.

Simona Halep

Simona HalepEurosport

0
0