Getty Images

Lucas Pouille sorti sans gloire par Karen Khachanov en trois sets (6-3, 7-5, 6-3)

Pouille sort encore par la petite porte...

Le 02/06/2018 à 13:08Mis à jour Le 02/06/2018 à 14:11

ROLAND-GARROS - Lucas Pouille aura fait long feu ce samedi sur le court Philippe Chatrier... Le n°1 français et tête de série n°15, mené deux manches à zéro vendredi soir au moment de l'interruption de sa rencontre du 3e tour contre Karen Khachanov, a été incapable de renverser la vapeur face au Russe et s'est incliné en trois sets (6-3, 7-5, 6-3).

Eurosport Player: Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Comme l'an dernier, Lucas Pouille s'arrête au troisième tour à Roland-Garros. Le numéro un français a été sèchement éliminé par Karen Khachanov (6-3, 7-5, 6-3 et 2h24 de match) samedi sur le court Philippe-Chatrier et ne verra pas la deuxième semaine. Très loin du compte, le Nordiste achève sur une note décevante un printemps qui l'a été tout autant. En manque de confiance, Pouille a été nettement dominé par le Russe, qui retrouvera donc Alexander Zverev dimanche pour une place en quarts de finale.

Vidéo - Pouille a payé ses insuffisances du moment : sa défaite en vidéo

03:01

Lucas Pouille était en sursis après avoir perdu les deux premières manches vendredi, avant que la pluie n'interrompe les débats et n'oblige les deux joueurs à revenir ce samedi sur le court. Mais la nuit n'y a rien changé et ce 16e de finale est reparti samedi sur les mêmes bases que la veille. Alors que le match avait repris à un jeu partout dans le troisième set, le Français a tenu bon jusqu'à 3-2 en sa faveur, avant d'être breaké dans le septième jeu. Mené 5-3, il a ensuite perdu une dernière fois sa mise en jeu. Cette deuxième partie de match aura duré à peine une demi-heure.

Faillite au service

Ce match aura en tout cas souligné de façon assez criante les insuffisances actuelles du protégé d'Emmanuel Planque. Il a totalement été abandonné par son service dans cette rencontre. Sur l'ensemble de la partie, Lucas Pouille a servi moins de 40% de premières balles et n'a remporté que 60% des points derrière celle-ci. Impossible de s'en tirer à ce niveau avec une telle fragilité. Lors du dernier set, ce fut même catastrophique avec seulement 38% de premières passées. Résultat, il a été en permanence en difficulté sur sa mise en jeu, concédant 16 balles de breaks, quand lui n'en a eu que quatre durant tout le match. Comme, en prime, Lucas Pouille a été dominé à l'échange, il n'y a vraiment pas eu photo.

A 22 ans, Karen Khachanov va disputer son deuxième huitième de finale en Grand Chelem, et le deuxième de suite… à Roland-Garros. L'an dernier, il avait été stoppé net par Andy Murray. Fort de cette expérience, le Moscovite peut espérer poser davantage de problèmes à Alexander Zverev, pas impérial depuis le début de la quinzaine. Lucas Pouille, lui, va devoir tourner le dos à un début de saison globalement très terne de sa part, au cours duquel il a volé de déception en déception, malgré une brève incursion dans le Top 10. Il devra très vite défendre les points de son titre sur le gazon de Stuttgart, où il risque de sortir du Top 20 en cas de contre-performance.

0
0