Getty Images

Marco Cecchinato : "C'est un rêve"

"C'est un rêve"

Le 05/06/2018 à 21:42Mis à jour Le 05/06/2018 à 21:59

ROLAND-GARROS - C’est la sensation de ce Roland-Garros : Marco Cecchinato, 72e joueur mondial et vierge de victoires en Majeur avant cette édition 2018, est en demi-finale après un match épatant face à Novak Djokovic. En conférence de presse, l’Italien a fait la même chose que sur le terrain : ravir les observateurs.

"J’ai besoin de réaliser ce qu’il m’arrive, j’en suis incapable actuellement". En une phrase, Marco Cecchinato a tout résumé de sa folle histoire. Même lui ne comprend pas bien ce qu’il lui arrive. Il faut dire qu’il a de quoi tomber à la renverse. Même dans ses rêves les plus fous, l’Italien n’aurait pas pu dessiner un tel scénario.

Vidéo - L'incroyable signore Cecchinato : Les temps forts de son exploit contre Djokovic

03:15
" Le plus beau jour de ma vie"

Logique. "C’était incroyable aujourd’hui. J’ai été fatigué dans le troisième set. Dans le quatrième, j’avais deux breaks de retard et j’ai commencé à super bien jouer. Et dans le tie-break… J’ai joué très, très, très bien et à la fin, j’ai gagné. C’est un rêve pour moi", a-t-il glissé dans un élan de spontanéité rafraîchissant.

Ce tie-break justement, c‘est peut-être l’image qui restera de toute sa quinzaine. Lui le novice à ce stade de la compétition n’a jamais perdu ses nerfs, n’a jamais eu la main qui tremblait et a fini par achever, sans remord, un Novak Djokovic qui a longtemps été sa référence du plus haut niveau. Interrogé sur ses émotions lors de ce moment crucial, l’Italien semblait incapable de définir tout cela, comme lui-même dépassé par les événements : "C’est hyper difficile de vous dire quelles étaient mes émotions à ce moment-là, a-t-il d’abord glissé. J’étais très nerveux car j’ai eu beaucoup d’occasions, beaucoup de balles de match".

Puis, dans un sourire qui en disait long sur son état d’esprit, il s’est replongé sur ce moment qui restera gravé à jamais, cette quatrième balle de match qui l'a transporté au paradis. "À la troisième balle de match, j'aurais pu gagner mais j'ai mal gérer, et sur le retour, quand j'ai vu que la balle était pleine ligne, ça a été le meilleur moment de ma vie ", a-t-il complété dans un anglais approximatif mais qui traduisait parfaitement son état de choc.

" C’est bien pour mes adversaires que je sois tête de série à Wimbledon"

Mais le meilleur était encore à venir. Interrogé sur son futur classement, Cecchinato a appris de la bouche d’un journaliste présent qu’il serait quoiqu’il arrive tête de série à Wimbledon. Face à cela, l’Italien est resté interloqué et s’est mis la main dans les cheveux face à une information aussi improbable. Puis, dans un énorme éclat de rire, il s’est félicité de cette information : "C’est bien pour mes adversaires que je sois tête de série à Wimbledon. […] Mais sait-on jamais, pourquoi ne pas remporter un match sur gazon ?", déclenchant au passage l’hilarité de la salle.

Mais ce qui restera de l’Italien avant sa demi-finale, c’est cette réponse qui dit tout de sa situation ubuesque. Interrogé sur les conséquences de cette demi-finale en Grand Chelem, Cecchinato a pris le temps avant de répondre. Comme s’il voulait être sûr de bien réaliser. "Je crois que ce tournoi a changé ma vie, a-t-il d’abord concédé. Après Roland, je vais avoir besoin de repos pour réaliser tout cela. Je vous dirai à ce moment-là si tout a changé". S’il a un doute, rassurons-le de suite : oui, à tout jamais sa vie a changé. Grâce à son tournoi qu’il gardera en mémoire pour l’éternité.

Marco Cecchinato

Marco CecchinatoGetty Images

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0