Getty Images

La nuit offre un sursis à Paire

La nuit offre un sursis à Paire

Le 02/06/2019 à 21:39Mis à jour Le 03/06/2019 à 00:26

ROLAND-GARROS - Le huitième de finale entre Kei Nishikori (7) et Benoît Paire a été interrompu par la nuit à deux sets à un en faveur du Japonais (6-2, 6-7, 6-2) et 2h01 de jeu. Les deux hommes reviendront lundi pour la suite et la fin de leur duel avant que leur vainqueur ne retrouve Rafael Nadal en quarts de finale, mardi.

Inévitablement, c'est la nuit qui est venue stopper les débats et couper ce dernier match de la journée en deux. Malgré leurs débuts tardifs, Nishikori et Paire ont quand même passé 2h01 sur le court, dimanche soir, avec pour seul avantage d'avoir échappé au cagnard de ce 2 juin. En temps normal, cela aurait pu être suffisant pour que l'un des deux gagne en trois manches. Mais ni le Français, ni le Japonais n'ont eu les clés de ce match. Si on est honnête, cette interruption a été une très bonne nouvelle pour Benoît Paire. Dans l'ensemble dominé par un Nishikori certes inégal, mais beaucoup plus consistant, l'Avignonnais a récité son vrai tennis trop peu souvent pour espérer mieux. Il a existé pendant une manche et assisté au match pendant les deux autres.

Parti comme une fusée dans ce troisième duel parisien avec le 7e joueur mondial - après le 3e tour de 2013 et le 1er tour de 2018 remportés par Nishikori - Paire a rapidement déraillé. Il a pris le service de son adversaire d'entrée, mené 2-0, avant de complètement exploser. Privé de premières balles, très friable derrière des secondes trop neutres pour embêter un relanceur de la qualité de Nishikori, déréglé, le Tricolore a tendu le bâton pour se faire battre. Et il a d'ailleurs pris une bonne fessée. Cela a eu le mérite de le réveiller.

Vidéo - Une maille à l'endroit, deux à l'envers : Paire en difficulté contre Nishikori

02:48

Une seconde chance à saisir

Paire aurait pu ne pas revenir lundi. Car son début de deuxième manche a ressemblé au premier : son service y a été majoritairement défaillant, il a offert de nombreux cadeaux à un Nishikori irrégulier et rarement eu des pensées positives. Un mélange explosif qui a failli lui coûter son service. Proche du précipice, Paire a changé le cours de son match en sauvant deux balles de break sur ce fameux premier jeu. Cela a été son déclic. La suite n'a pas été parfaite, mais elle a été dans le ton. Suffisant en tous cas pour faire douter la maison Nishikori, loin d'être aussi régulier qu'en 2018 sur l'ensemble d'un match. Auteur du break à 3-2, Paire a longtemps cru remporter ce set avec la manière. Il a finalement dû aller au jeu décisif après avoir concédé le debreak à 5-4.

Irrespirable et décousu, ce tie-break a été le clou de cette première partie de rencontre. Les deux hommes y ont livré une copie similaire à leur match. C'était parfois un peu fou. C'était surtout irrégulier. Kei Nishikori a raté une balle de deux manches à rien à 8-7. Benoît Paire a eu gain de cause à sa troisième balle de set à 9-8. Alors qu'on pensait le 38e mondial enfin lancé et prêt à faire la peau de son rival, il est retombé dans ses travers dans le troisième set. Une véritable frustration pour tout le monde.

Il y a aussi les éléments extérieurs qui ont apporté leur grain de sel. Paire, venu avec le strict minimum dans son sac de raquettes, et sous le couperet de devoir jouer avec une raquette au cordage cassé en cas d'infortune, a passé la moitié de son match à réclamer ses outils de travail partis se refaire une beauté entre les mains des cordeurs. L'art d'être là sans être là. Tout le contraire du Paire de ce début de tournoi.

Tout aussi frustrante ait été cette coupure, Paire a récupéré le droit unique de se refaire la cerise lundi sur le même court Suzanne-Lenglen. S'il n'était pas allé au bout de son opération remontée, Lucas Pouille avait montré le chemin vendredi en emmenant Martin Klizan dans le set décisif en jouant son meilleur tennis. A Paire d'en faire de même. Nishikori a été meilleur, mais il n'a jamais été inaccessible. Le train va repasser. Il faudra l'attraper cette fois.

Benoît Paire
Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0