Cette fois, c'est fini pour Sofia Kenin. Passée non sans peine en huitièmes de finale, la finaliste de l'édition 2020 n'ira pas plus loin. La tête de série N.4 n'a pas existé lundi contre la Grecque Maria Sakkari, qualifiée express à peine plus d'une heure de jeu (1h08). L'Athénienne s'est imposée 6-1, 6-3 pour décrocher son premier billet en quart de finale de Grand Chelem de sa carrière. Sans rien enlever à sa belle prestation, Sakkari peut remercier son adversaire, absente du premier au dernier point du match.
Kenin avait pourtant un joli coup à jouer. Arrivée sans vraie référence cette saison, en particulier sur terre battue, la révélation de la saison 2020 se voyait offrir une opportunité presque rêvée de retrouver la marche avant. Tableau dégagé, adversaires abordables… l'Américaine pouvait légitimement espérer retrouver les quarts de finale et une potentielle revanche de la finale de l'an passé contre Iga Swiatek.
WTA Indian Wells
Un grand titre de plus : Swiatek soigne sa collection
20/03/2022 À 21:31
Au lieu de cela, la native de Moscou a totalement déjoué, entre grande tension et plan de jeu sans autre variation que frapper inlassablement et enchaîner les erreurs. Kenin n'a jamais semblé vraiment débuter son match, tant dans ses déplacements que dans son attitude. Une aubaine pour Maria Sakkari. La Grecque a déroulé, sans vraiment sembler forcer son jeu. Appliquée, très solide sur son service, la tête de série N.17 a livré un match aux antipodes de celui de son adversaire. Kenin n'a pas été en mesure de convertir un seul de ses jeux de service lors de la première manche pour une conclusion aussi logique qu'expéditive : 6-1, en 28 minutes.

La voie royale pour Swiatek ?

Cette claque n'a pas semblé réveiller le moins du monde la 5e joueuse mondiale, entêtée à jouer vitesse grand V au service en enchaînant inlassablement les erreurs techniques. Une de ses 9 doubles fautes (48% de première balle) a lancé le deuxième set comme le premier s'était terminé, une domination sans partage. A 5-1, Sakkari aurait pu conclure l'affaire, obtenant une première balle de match. Un léger frisson, la peur d'aller chercher son premier quart de finale en Grand Chelem sans doute, et la Grecque a semblé vouloir faire durer un peu le suspense. Kenin a lâché ses coups, le temps de deux jeux. Trop peu, trop tard, Sakkari a finalement retrouvé ses nerfs et son jeu de fond de court pour effacer deux balles de break à 15-40 et lever les bras.
Après des huitièmes de finale sur dur à l'Open d'Australie puis à l'US Open l'an passé, Sakkari avait eu plus de mal depuis le début de saison, éliminée d'entrée à Melbourne par Kritstina Mladenovic, puis guère convaincante sur ocre (4 victoires – 3 défaites). La voilà désormais la première joueuse hellène à disputer un quart de finale de Majeur, contre la vainqueur du choc de la soirée Kostyuk - Swiatek. Cette dernière voit le chemin d'un doublé se dégager un peu plus, elle la dernière rescapée du Top 15 mondial encore en lice.
Open d'Australie
La 4è balle de match est la bonne pour Maria Sakkari face à Qinwen Zhang
19/01/2022 À 10:58
WTA Finals
Sakkari défiera Kontaveit en demi-finale
16/11/2021 À 06:51