Grand bonheur pour Tan

Harmony Tan a fait honneur à son invitation. Présente dans le grand tableau pour la troisième année consécutive, la Française de 23 ans a eu le bonheur d'enfin passer un tour. Sur le court Simonne-Mathieu, elle a dominé Alizé Cornet en deux manches (6-4, 6-4). Au deuxième tour, elle défiera Marketa Vondrousova (N.20) qui a battu Kaia Kanepi (4-6, 6-3, 6-0).
Roland-Garros
Même Nadal et Tsitsipas n'ont pas tenu : Comment Djokovic a tué physiquement la concurrence
15/06/2021 À 14:11
Tout avait pourtant mal commencé pour Tan qui avait concédé son engagement dès le premier jeu mais elle a rapidement inversé la tendance pour empocher le premier set (6-4). La tendance des jeux de service concédés a elle en revanche duré puisqu'on a dénombré par moins de sept breaks dans une deuxième manche où Cornet a mené 3-0 avant de s'écrouler.Pour elle, c'est un nouveau Roland-Garros qui se termine prématurément. Depuis son 8e de finale en 2017, son meilleur résultat comme en 2015, elle n'y a plus franchi le 2e tour.

Garcia très convaincante

Un peu plus tard dans la journée, Caroline Garcia n'a pas tremblé. Mieux, elle est même parfaitement rentrée dans son tournoi face à l'Allemande Laura Siegemund, 55e mondiale, qu'elle a dominée en deux manches (6-3, 6-1) et 1h07 de jeu. Sous le soleil et malgré un vent gênant, la Lyonnaise a su faire preuve de patience quand il l'a fallu pour bien construire ses points. Pour une place au 3e tour, elle affrontera la Slovène Polona Hercog.
La performance de Garcia est d'autant plus intéressante que son adversaire, mieux classée qu'elle (la Française est 58e), avait atteint les quarts de finale à Roland l'année dernière. La Lyonnaise n'a concédé qu'une seule balle de break au cours de la partie, qu'elle a d'ailleurs écartée. Capable d'accélérations fulgurantes mais aussi d'arrondir les trajectoires, elle a bien construit son succès. "C'est mon meilleur premier tour depuis dix ans", s'est-elle même exclamée, radieuse après son match. Voilà qui promet.

Rinderknech a tenu un set

Arthur Rinderknech ne défiera pas Roger Federer au 2e tour. La marche était trop haute ce lundi contre Marin Cilic sur le court Simonne-Mathieu. Le vainqueur de l'US Open 2014 a maîtrisé le jeune Français en trois manches (7-6, 6-1, 6-2) et 2h18 de jeu. Rinderknech a laissé passer sa chance en début de match : il a même servi à 5-4 pour mener un set à zéro. Mais une fois le tie-break perdu, il n'a pu tenir le rythme du Croate qui a impressionné. Un choc entre champions en Grand Chelem aura donc bien lieu pour une place au 3e tour de ce Roland-Garros.

Cazaux a bien bataillé, mais ça n'a pas suffi

Arthur Cazaux a appris la dure loi du grand circuit. Pour son premier grand tableau à Roland-Garros, le joueur de 18 ans a bien bagarré mais il a été battu en quatre manches par Kamil Machrzak (6-4, 2-6, 6-4, 6-4).
Le finaliste de l'Open d'Australie juniors 2020, 452e à l'ATP, aura néanmoins fait honneur à son invitation dans le tournoi parisien, réussissant à grappiller un set au 126e mondial et ne cédant qu'après 3h28 de match. Au prochain tour, Majchrzak rencontrera le Norvégien Casper Ruud (16e), qui a éliminé un peu plus tôt dans l'après-midi un autre Français, Benoît Paire.

Bourgue balayé

Le Français a subi une correction face à Dominik Koepfer en fin de journée. L'Allemand s'est imposé en trois petits sets (6-3, 6-3, 6-4).
Roland-Garros
"Voir des Français avec un an d'avance en finale junior de Roland, c'est très bon signe"
15/06/2021 À 14:10
Roland-Garros
Un set (ou deux) de retard ? Pour Djokovic, même pas peur !
14/06/2021 À 14:06