Une sensation. Une de plus. Et pas la moins importante. Iga Swiatek, tenante du titre, a pris à son tour la porte mercredi, rejoignant toutes les autres têtes d'affiche du tableau féminin au cimetière des éléphants. La Polonaise, grande favorite à sa propre succession, s'est inclinée en deux sets mercredi en quarts de finale contre Maria Sakkari (6-4, 6-4). La Grèce aura donc deux représentants en demi-finales de ce Roland-Garros 2021, Sakkari rejoignant son compatriote Stefanos Tsitsipas.
Presque injouable à Paris depuis le début de l'édition 2020, Iga Swiatek restait pourtant sur 22 sets remportés consécutivement. Lorsqu'elle a mené 2-0, 30-15 en début de rencontre, tout semblait à nouveau rouler pour la jeune Polonaise. Mais la machine s'est déréglée. Maria Sakkari a recollé, avant de placer un énorme coup d'accélérateur qui allait faire basculer ce quart de finale. Swiatek a mené 4-3, avant de concéder cinq jeux de rang pour se retrouver menée 6-4, 2-0. Au passage, elle venait donc de perdre son premier set à Paris depuis 2019.

Iga Swiatek

Crédit: Getty Images

Open d'Australie
La 4è balle de match est la bonne pour Maria Sakkari face à Qinwen Zhang
19/01/2022 À 10:58

Swiatek touchée à la cuisse

C'est là que la tenante du titre a pris un temps médical pour soigner sa cuisse droite douloureuse. Partie au vestiaire, elle en est revenue avec un gros bandage. Cette interruption du jeu pendant une dizaine de minutes aurait pu couper l'élan de Maria Sakkari, mais il n'en fut rien. Iga Swiatek a certes stoppé l'hémorragie, mais le mal était fait. Jamais elle n'a eu la moindre ouverture pour combler son break de retard. Impressionnante au service, la Grecque n'a perdu que quatre points sur sa mise en jeu sur l'ensemble du deuxième set. Même au moment de servir pour le match à 5-4, elle n'a pas tremblé.
C'est une victoire qui fera date dans la carrière de Sakkari. D'abord parce qu'elle catapulte hors du tableau celle qui faisait figure d'épouvantail, mais aussi parce qu'elle lui ouvre les portes de sa toute première demi-finale en Grand Chelem. Elle n'avait jamais dépassé les huitièmes dans un tournoi majeur jusqu'ici.
Difficile de déterminer à quel point Iga Swiatek a été handicapée par sa blessure, ou si elle paie là l'accumulation des efforts puisqu'elle est également engagée en double. Mais quoi qu'il en soit, le mérite de Maria Sakkari est grand. Excepté le premier tiers du premier set, elle s'est comportée en patronne sur le court Philippe-Chatrier. Puissante et précise, elle a étouffé son adversaire, vite à court de solutions et de plan B. Sur ce qu'elle a montré, il est tentant de propulser l'Athénienne de 25 ans dans la peau de la nouvelle favorite. Mais ce ne serait pas forcément un service à lui rendre, vu la tournure de cette drôle de quinzaine...

Maria Sakkari

Crédit: Getty Images

Open d'Australie
Swiatek et Halep font le boulot, Stosur héroïque, Kvitova dehors
18/01/2022 À 01:33
WTA Finals
Sakkari défiera Kontaveit en demi-finale
16/11/2021 À 06:51