Quel rayon de soleil ! Au cœur d'une journée maussade qui a entraîné le déploiement du toit sur le court Philippe-Chatrier, Diane Parry a réalisé le premier exploit de la quinzaine tricolore. A 19 ans, elle a renversé la numéro 2 mondiale et tenante du titre Barbora Krejcikova dès le 1er tour de Roland-Garros. Très mal partie, la Française l'a finalement emporté en trois sets (1-6, 6-2, 6-3) et un peu plus de deux heures de jeu (2h08 exactement). Elle défiera la Colombienne Camila Osorio, 66e mondiale au 2e tour.
C'est ce qui s'appelle avoir du caractère. Complètement dominée en début de partie, menée d'un set et d'un break (1-6, 0-2), Diane Parry a vu sa persévérance et son acharnement payer. Alors qu'elle semblait se diriger tout droit vers une défaite très sèche, la 97e mondiale n'a jamais cessé d'y croire et a fini par changer totalement la dynamique de la partie. Résultat : le tableau féminin a déjà perdu sa championne sortante.
Wimbledon
La marche était trop haute : Parry bute sur Jabeur
01/07/2022 À 13:52

Parry, un mental d'acier

Le scénario de ce 1er tour semble d'autant plus improbable que Parry a longtemps semblé inhibée par l'honneur de lancer son tournoi sur le court central. Elle n'a ainsi remporté que deux petits points sur les quatre premiers jeux. A tel point que l'on se demandait si Krejcikova n'allait pas la balayer en moins d'une heure, comme Iga Swiatek contre Lesia Tsurenko en ouverture de programme. Mais c'était sous-estimer l'envie et la motivation de la jeune Bleue qui a peu à peu su se débarrasser de la tension qui l'habitait pour mettre les jambes en route.
De l'autre côté du filet, Krejcikova a accusé le coup et s'est mise à multiplier les fautes (45 en tout !). De retour à la compétition après trois mois d'arrêt à cause d'une blessure au coude, elle a clairement payé ce manque de rythme, encaissant six jeux d'affilée pour perdre la seconde manche (1-6, 6-2). Mais la Tchèque a semblé reprendre ses esprits en début d'acte décisif, s'offrant le break d'entrée avant de le confirmer après un jeu de dix minutes (1-6, 6-2, 0-2).
C'est à ce moment-là que Parry a été la plus impressionnante. Loin de renoncer après ce nouveau tournant, elle est repartie au combat. Ses variations en revers à une main entre slices et lifts ont fait travailler son adversaire qui a fini par craquer à nouveau. Revenue à hauteur, Parry a produit un dernier effort à 4-3 en sa faveur, profitant d'une volée liftée caviardée de Krejcikova pour obtenir le break fatidique. Et finir sur son service sous l'ovation du Philippe-Chatrier. Que ce match fait du bien au tennis français !
Wimbledon
Le programme de vendredi : Parry en ouverture sur le Centre Court, avant Djokovic
30/06/2022 À 21:17
Wimbledon
Halys dévisse, Parry tranquille, Mannarino balayé
29/06/2022 À 16:42