Getty Images

A l'arraché, Monfils s'offre une "finale" pour le Masters

A l'arraché, Monfils s'offre une "finale" pour le Masters
Par Eurosport

Le 31/10/2019 à 23:45Mis à jour Le 01/11/2019 à 00:19

ROLEX PARIS MASTERS - Après s'être bien fait peur en passant à côté de sa première moitié de match, Gaël Monfils a réussi à franchir le cap Radu Albot jeudi en trois manches (4-6, 6-4, 6-1, en 1h47). Le Français se qualifie ainsi pour les quarts de finale où il affrontera vendredi le Canadien Denis Shapovalov. L'enjeu sera simple pour le Parisien : un succès et il se qualifiera pour le Masters.

Gaël Monfils est revenu de très loin. Hors-sujet pendant plus d’une heure et breaké dans la deuxième manche après avoir perdu la première, le Français s’est réveillé juste à temps pour inverser la tendance et s’imposer en trois sets face à Radu Albot (4-6, 6-4, 6-1) ce jeudi en huitièmes de finale du Rolex Paris Masters. Pour son premier quart à Bercy depuis 2010, le 13e joueur mondial défiera Denis Shapovalov vendredi.

C’est bien connu : avec Gaël Monfils, on ne sait jamais vraiment à quoi s’attendre. Au grand dam du public de l’AccorHotels Arena, le Parisien n’a clairement pas débuté en présentant son plus beau visage jeudi soir, loin de là. Nerveux, le Tricolore a multiplié les imprécisions, offrant bon nombre de points et un break rapide à Radu Albot. Le Moldave - qui n’en demandait pas tant - s’est quant à lui employé à jouer de manière propre et a logiquement fait main basse sur la première manche.

Vidéo - Inconstant puis renversant, Monfils a battu Albot sur le fil

03:18

Monfils - Shapovalov, un duel à double enjeu

Le 13e mondial est resté sur courant alternatif pendant une bonne partie du deuxième set. Beaucoup le pensaient d’ailleurs sans doute condamné lorsqu’il a été breaké à 3-3, après un jeu de service raté dans les grandes largeurs. Mais le natif de Chisinau, peut-être fébrile à l’idée de pouvoir rallier les quarts de finale d’un Masters 1000 pour la première fois de sa carrière, a dans la foulée commis une double faute synonyme de débreak. Alors au bord du précipice, le Français a profité de ce cadeau pour (enfin) sortir de sa léthargie et recoller à une manche partout.

Totalement revigoré, Monfils a ensuite fait cavalier seul au cours d’un troisième set qu’il a vite bouclé. Qualifié pour les quarts de finale à Bercy pour la première fois depuis 2010, le Bleu devra venir à bout vendredi de Denis Shapovalov pour s’inviter dans le dernier carré. Ce ne sera toutefois pas le seul enjeu de cette confrontation pour la Monf' puisque s'il bat le Canadien, il passera l'Italien Matteo Berrettini à la Race 2019 et compostera définitivement son ticket pour le Masters de Londres. Un enjeu suffisant pour, cette fois, bien entrer dans son match ?

Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0