Getty Images

Tsonga a fini par faire craquer Rublev

Tsonga a fini par faire craquer Rublev

Le 28/10/2019 à 22:10Mis à jour Le 29/10/2019 à 00:23

MASTERS PARIS-BERCY - Jo-Wilfried Tsonga a inversé le cours d'une partie mal engagée pour finir par dérouler face à Andrey Rublev, 4-6, 7-5, 6-4, lundi au 1er tour du dernier Masters 1000 de la saison. Le Français rencontrera Matteo Berrettini.

Jo-Wilfried Tsonga a de la ressource. Mené un set à zéro et en difficulté lors de son premier tour au Masters de Bercy lundi, le Français a su monter en puissance au fil du match pour faire craquer le Russe Andrey Rublev (22e joueur mondial) et s'imposer (4-6, 7-5, 6-4) en 2h25 de jeu. Le 35e au classement ATP, troisième Français qualifié ce lundi après Benoît Paire et Jérémy Chardy, affrontera Matteo Berrettini, tête de série n°10, au deuxième tour.

Jo-Wilfried Tsonga au Masters de Paris 2019

Tsonga avait pourtant très mal commencé. Titré à Bercy en 2008, le Tricolore a cédé son service dès le début de la rencontre, permettant à Rublev de faire tranquillement la course en tête pour creuser l'écart à 4-1. S'il a réussi à recoller à 5-4, Tsonga a tout gâché en étant breaké à nouveau dans la foulée. Ses deux balles de set sauvées n'y ont rien fait : le Russe a profité de ces errements, et tranquillement conclu la première manche.

Rublev a perdu ses nerfs

Le joueur originaire du Mans, tout proche d'être breaké d'entrée une nouvelle fois dans le deuxième set, a su hausser le ton. Alors que son adversaire a manqué de nombreuses balles de break, le Bleu s'est montré efficace pour prendre le service de Rublev à 5-5, et conclure le set dans la foulée. De quoi faire perdre les nerfs au Russe, qui n'a pas masqué son agacement et s'est retrouvé rapidement mené dans la troisième manche.

Vidéo - Tsonga : "Il y a longtemps que je n'avais pas fait un match comme ça"

00:23

Le Français aurait pu s'offrir une fin de match tranquille, mais a manqué une balle de double break à 3-1. Qu'importe : il s'est montré solide pour repousser les assauts du Russe, qui pourra regretter son inefficacité (2 balles de break seulement converties, sur 11 obtenues). En s'appuyant sur un service retrouvé (20 aces), Tsonga a conclu son match inégal sur une nouvelle faute directe du Russe. Désormais, un adversaire d'un autre calibre se dresse devant lui, en la personne de Matteo Berrettini.

Andrey Rublev au Masters de Paris 2019
Pariez sur le Tennis avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0