Parfois nerveux, parfois relâché (comme sur ce coup), Corentin Moutet a réalisé un match que l’on pourrait qualifier de bizarre, lundi à Bercy. Mais il a réservé ce terme pour évoquer l’exercice de la conférence de presse, après son succès au premier tour du Masters 1000 parisien. "C’est bizarre de devoir se justifier ou expliquer ce qui s’est passé dans un match", a-t-il déclaré en visioconférence, dans des propos rapportés par nos confrères de L’Equipe.
Il s’est montré plus loquace sur le contexte particulier de la rencontre, disputée à huis clos en raison de la crise sanitaire, que sur le détail de sa victoire face à Salvatore Caruso (3-6, 7-6, 6-3). "Comme il n’y a personne, il y a un côté intimiste (…) Il y a moins de choses superficielles, c’est nouveau et sympa", estime Moutet. Avec, tout de même, un mot pour les déçus : "Le plus triste, c’est pour ceux qui aiment venir regarder les tournois."
J’ai connu avec public et sans public. Il y a du bon à prendre dans chacune des deux expériences
Rolex Paris Masters
Sur les nerfs, Moutet renverse Caruso
02/11/2020 À 14:51
Pour lui, c’est donc plutôt agréable : "J’ai connu avec public et sans public. Il y a du bon à prendre dans chacune des deux expériences." Principal argument : "On se retrouve avec les personnes que l’on apprécie, que l’on aime (…) Peu de personnes sont bienveillantes autour de moi. Je me sers de ces personnes." D’autant mieux lorsqu’elles représentent la quasi-totalité de l’assemblée. Ce sera encore le cas mardi, au deuxième tour, face à Marin Cilic.

Moutet a joué avec le feu avant de déborder Caruso : le résumé de sa victoire

Rolex Paris Masters
Murray et Gasquet invités dans le grand tableau, Pouille passera par les qualifs
28/10/2021 À 13:30
Rolex Paris Masters
Dates, diffusion en direct, chaînes TV, joueurs, tableau : le programme du Rolex Paris Masters 2021
26/10/2021 À 09:58