Fin de parcours pour Richard Gasquet à Rome. Le Français, tête de série N.9, a disparu du tournoi dès les huitièmes de finale après avoir subi la loi du Polonais Jerzy Janowicz en trois manches (3-6, 7-6, 6-4). Le 24e joueur mondial ne réussit décidément pas aux Tricolores puisqu'il avait déjà éliminé Jo-Wilfried Tsonga au tour précédent (6-4, 7-6). En quarts, Janowicz croisera la route de Roger Federer. Le Suisse, tête de série N.2, n'a pas fait de détails face à Gilles Simon, balayé en deux sets et 1h02 de jeu (6-1, 6-2).
Pour Gasquet, l'élimination a été dure à digéré. Après coup, le Biterrois a pesté contre "une grossière erreur d'arbitrage" sur une balle de break dans la deuxième manche à 1-1. "Je suis un peu chaud, là, je pourrais être grossier, j'ai pas envie de l'être. L'erreur est humaine, mais y'en a un peu marre, à chaque fois, l'arbitre te répond qu'il est sûr qu'elle est faute, a raconté Gasquet, qui a discuté avec le superviseur après le match. Nous les joueurs quand on perd c'est qu'on est mauvais, ça m'agace que l'arbitre ne le reconnaisse pas. Des fois je comprends les footballeurs!"
Avant d'enchaîner : "Bon, c'est pénible, mais je n'ai pas perdu pour ça. J'ai une balle de break à 5-5 où je suis trop timide (...) Ça m'énerve de perdre un match dans ces conditions, mais Janowicz joue très bien, il est très fort et il a un service incroyable, a concédé le Français. Cette erreur ce n'est pas capital, ce n'est qu'un point." Mais à neuf jours des Internationaux France, Gasquet se voyait bien en quarts à Rome. Histoire d'engranger de la confiance : "Avant Roland, c'est le match qui m'aurait fait du bien..."
Tennis
Nishikori : "J'ai dû vivre avec la dépression ces derniers mois"
19/11/2022 À 18:43
ATP Paris
Cette fois, c'est bien fini pour Simon
03/11/2022 À 16:06
ATP Paris
Simon, c'est fou !
02/11/2022 À 19:48