Le vide a été vite comblé. Après six années de travail commun, il n'a sans doute pas été facile pour Simona Halep d'arrêter sa collaboration avec son emblématique coach australien Darren Cahill, auquel elle a d'ailleurs rendu un hommage vibrant. Mais une semaine après l'annonce, la Roumaine de 29 ans, retombée à la 15e place mondiale, lui a déjà trouvé un remplaçant. Il s'agit de son compatriote Adrian Marcu, qui l'avait déjà entraînée en 2013. Ce dernier formera dès le WTA 1000 d'Indian Wells (6-17 octobre) un duo avec Daniel Dobre dans le clan de la joueuse.
"Je m'attends à ce qu'elle rejoue aussi bien que possible très vite. Je veux qu'elle gagne le plus de matches possible pour qu'elle retrouve rapidement les sommets au classement. L'idée, en gros, est de jouer très bien lors des gros tournois", a expliqué Marcu au média roumain Hotnews.ro. Cette saison, Halep est sortie du Top 10 pour la première fois depuis janvier 2014, notamment à cause d'une blessure au mollet qui l'a privée de trois mois de compétition dont Roland-Garros et Wimbledon.

Un programme chargé pour conclure 2021

Laver Cup
Il y a match : Fritz remet l'équipe monde à hauteur de l'Europe
IL Y A 2 HEURES
"J'aimerais la voir jouer de façon un peu plus agressive, parce que c'est une joueuse rapide et elle peut conclure les points plus vite que ce qu'elle a fait dernièrement. Je suis vraiment convaincu qu'elle peut imposer son jeu aux autres, et pas seulement les contrer", a analysé Marcu.
En Californie, Halep mettra donc à l'épreuve ce nouveau plan de jeu. La Roumaine a prévu ensuite de s'aligner sur le WTA 500 de Moscou (18-24 octobre) et le WTA de Cluj-Napova (Transylvania Open, 25-31 octobre) dans son pays, doit un programme chargé pour se relancer dans les semaines à venir.
Laver Cup
Courier et les adieux de Federer : "Ça prendra du temps d'encaisser ce qu'on a vécu"
IL Y A 3 HEURES
ATP Metz
Wawrinka jette l'éponge, Bublik-Sonego en finale
IL Y A 3 HEURES