La rencontre de barrage de la Billie Jean King Cup (ex-Fed Cup) entre les Pays-Bas et la France, prévue les 11 et 12 novembre, aura finalement lieu en France. La FFT qualifie de "tardive" l'annonce par l'ITF de ce changement de programme, le match étant initialement prévu aux Pays-Bas, qui "ne sont finalement pas en mesure d'organiser cette rencontre", explique la FFT dans un communiqué, sans préciser pourquoi les Pays-Bas renoncent à accueillir ce barrage.
"La FFT est surprise d'avoir été informée de cette décision dans un délai si court mais se réjouit de l'opportunité d'accueillir cette affiche qui permettra aux Bleues d'évoluer à nouveau devant leur public", ajoute la fédération française. L'équipe de France féminine de tennis "n'a en effet plus joué à domicile depuis 2019, année de son dernier titre dans cette épreuve" qui s'appelait encore la Fed Cup, conclut la FFT, assurant qu'elle "s'est déjà mise au travail et va tout mettre en oeuvre pour accueillir cette rencontre dans les meilleures conditions possible".
Tennis
Federer manque à Nadal : "Avec lui, c'était différent des autres matches"
IL Y A UNE HEURE
La dernière rencontre des Bleues à domicile, en Fed Cup, avait eu lieu à Rouen en avril 2019, au stade des demi-finales. Elles s'étaient imposées 3-2 face à la Roumanie de Simona Halep, grâce à une victoire de Kristina Mladenovic et Caroline Garcia dans le double décisif. Six mois plus tard, la France remportait sa troisième Fed Cup, en Australie, sur le même score de 3-2 à Perth, grâce à Mladenovic et Garcia, réconciliées et encore victorieuses du double décisif.
Tennis
Pas de miracle mais des renaissances : l'expérience a sauvé les Bleus en 2022
IL Y A 20 HEURES
Coupe Davis
La grande première du Canada
HIER À 16:07