Tennis

"L'année 2020 est quasiment perdue" : pessimiste, Nadal se concentre sur l'Open d'Australie

Partager avec
Copier
Partager cet article

Rafael Nadal

Crédit: Getty Images

ParClément Lemaître
05/05/2020 à 11:47 | Mis à jour 05/05/2020 à 12:07
@ClementLemaitre

Une semaine après Stan Wawrinka, Rafael Nadal a émis de sérieux doutes sur la suite de la saison 2020 dans une interview accordée mardi à El Pais. Le numéro deux mondial assure même qu'il se concentre sur...l'Open d'Australie 2021.

La pandémie de coronavirus a tout balayé sur son passage. Depuis début mars, le tennis est à l'arrêt. Alors que Roland-Garros a été reporté du 20 septembre au 4 octobre, et que l'organisation de l'US Open se laisse jusqu'à mi-juin pour se décider, Rafael Nadal a assuré mardi dans une interview accordée à El Pais, qu'il se concentrait sur... l'Open d'Australie 2021. "Est-ce qu'on va revoir du tennis cette année ? Non, je ne le crois pas, malheureusement", a-t-il indiqué dans un premier temps.

Masters Madrid - En 2012, Federer domptait Berdych et la terre bleue

00:03:02

Tennis

"Nous, les nanas, on n'est pas capables de se mettre ensemble et de se faire entendre"

IL Y A 7 HEURES

"Je signe pour pouvoir jouer en 2021. J'espère que ce sera possible. Je suis plus préoccupé par les prochains Internationaux d'Australie que par la suite de la saison. Pour moi, l'année 2020 est quasiment perdue", a ajouté Rafael Nadal, vainqueur à Roland-Garros à douze reprises depuis son premier sacre de 2005 face à Mariano Puerta. Les propos de l'actuel numéro deux mondial font écho à ceux tenus par Stan Wawrinka la semaine passée dans les colonnes de l'Equipe.

"Federer et Nadal n'auraient pas autant de Grands Chelems si ça se jouait au meilleur des 3 sets"

00:05:37

"C'est possible qu'on ne rejoue plus du tout cette année. C'est dur d'imaginer la sortie tout de suite. Le plus important, c'est de penser à la santé de tout le monde, a expliqué le Suisse. Il faut voir comment le déconfinement se déroule et s'il y aura une deuxième vague... Même si on joue sans public, il y a énormément de gens sur place. Roland-Garros, par exemple, ce n'est pas organisé par cinquante personnes. C'est trop tôt pour savoir... On est tellement loin de la compétition". L'évolution de la crise sanitaire, lors des prochaines semaines, nous en dira davantage...

US Open

Un forfait de plus : Kuznetsova renonce à à cause du Covid-19

IL Y A 8 HEURES
Tennis

Un titre et maintenant le top 50 à la WTA : Ferro confirme sa progression

IL Y A 20 HEURES
Dans le même sujet
Tennis
Partager avec
Copier
Partager cet article