AFP

US Open 2014 : Ekaterina Makarova entre dans le grand monde et renvoie Azarenka à ses doutes

Makarova entre dans le grand monde, elle y affrontera sa reine Serena Williams

Le 03/09/2014 à 20:15Mis à jour Le 04/09/2014 à 12:28

Ekaterina Makarova a battu Victoria Azarenka en quarts de finale de l'US Open (6-4, 6-2). La Russe atteint sa première demi-finale en Grand Chelem, et renvoie l'ancienne n°1 mondiale à ses doutes. Elle affrontera pour une place en finale la double tenante du titre, Serena Williams.

Eurosport Player:

Voir sur Eurosport

Victoria Azarenka n’est pas encore sortie du tunnel. Tombée au 17e rang WTA, celle qui était encore n°1 mondiale en début de saison passée s’est inclinée face à Ekaterina Makarova en quarts de finale de l’US Open, tournoi dont elle avait la finale ces deux dernières années. Lundi, elle quittera le Top 20. Eloignée des courts de début mars à mi-juin en raison d’une blessure au pied, Azarenka était tout simplement trop loin du niveau qui a fait d’elle une double championne de l’Open d’Australie pour prétendre rééditer la performance. A vrai dire, la retrouver en quarts de finale de l’US Open, elle qui n’a gagné que deux matchs durant l’été américain, revêtait déjà des allures de bonne nouvelle.

Mais Ekaterina Makarova représentait une marche encore trop élevée pour cette Azarenka-là, avec son manque de sensations manifeste sur le court, son service capricieux (6 doubles fautes) et ses erreurs de placement ouvrant un cortège de fautes directes (27 au total). Ce niveau de jeu trop erratique ne pouvait pas suffire face à une joueuse du calibre de Makarova, jamais présente à l’affiche d’une demi-finale de Grand chelem avant cette quinzaine, mais connue pour être une redoutable "coupeuse de têtes" du circuit WTA, victorieuse par le passé de Serena Williams à l’Open d’Australie ou d’Agnieszka Radwanska à l’US Open… sans oublier deux victoires en cinq affrontements passés face à Azarenka, à Eastbourne en 2010 et à Madrid en 2013.

Solide sur ses fondamentaux de gauchère, contrant parfaitement les attaques adverses, la Russe n’a pas tremblé un instant après le gain du premier set (6-4 en 43 minutes). Le plus beau résultat de sa carrière était tout proche, mais ni les six balles de break sauvées par Azarenka en début de seconde manche, ni les manifestations d’irritations de la Biélorusse après des erreurs d’arbitrages ou des lets contraires ne lui ont fait perdre sa concentration. Solide en première balle (81% de réussite), précise au retour (45% de points gagnants sur l’engagement adverse), Makarova a validé sa première demi-finale en Grand chelem en une heure et demie (6-4, 6-2). Enfin ! "C’est mon cinquième quart de finale en Grand chelem, et je n’en avais encore gagné aucun, ni ici, ni en Australie, ni à Wimbledon, a-t-elle égrené en remerciant le public. C’est fabuleux d’y parvenir enfin après avoir laissé filer tant d’occasions auparavant."

Une demie contre Serena Williams

Reste à lui souhaiter qu’elle n’attende pas sa cinquième demi-finale majeure pour se qualifier enfin en finale. Pour sa première tentative, elle affrontera ni plus ni moins que Serena Williams. Car si le tableau féminin n'a pas été épargné par les surprises, la numéro un mondiale continue d’assurer. Elle a facilement disposé de l'Italienne Flavia Pennetta (6-3, 6-2), demi-finaliste l'an passé à New York. "Je suis juste heureuse d'avoir gagné et d'être enfin en demi-finale d'un Grand Chelem cette année", a souligné la cadette des soeurs Williams. L'Américaine, double tenante du titre à New York, est en lice pour son 18e Grand Chelem. C'est une montagne de plus à franchir pour Makarova.

0
0