AFP

US Open : Caroline Wozniacki bat Maria Sharapova et retrouve les quarts en Grand Chelem

Contre Sharapova, on a retrouvé le vrai visage de Wozniacki

Le 31/08/2014 à 23:54Mis à jour Le 01/09/2014 à 00:10

Grosse performance de Caroline Wozniacki qui a battu Maria Sharapova en huitièmes de finale de l'US Open (6-4, 2-6, 6-2). En quarts elle retrouvera Sara Errani, tombeuse de Mirjana Lucic-Baroni (6-3, 2-6, 6-0).

Eurosport Player:

Voir sur Eurosport

Heureusement que Maria  Sharapova a réussi son Roland-Garros. Victorieuse Porte d’Auteuil, elle a eu plus de mal lors des autres majeurs de la saison. L’US Open n’a pas échappé à la règle. Après ses éliminations en huitièmes à l’Open d’Australie et à Wimbledon, la Russe (N.5) a quitté le Grand Chelem new-yorkais au même stade de la compétition. Trop inconstante malgré quelques fulgurances, elle a rendu les armes contre Caroline Wozniacki (N.10) lors du match des ex-numéros unes (6-4, 2-6, 6-2). La Danoise retrouve les quarts d’un Grand Chelem pour la première fois depuis 2011 et son beau parcours à l’Open d’Australie. Elle y affrontera Sara Errani, vainqueure contre l’étonnante qualifiée Mirjana Lucic-Baroni.

Le sursaut de Sharapova dans le deuxième set n’y a rien changé, c’était le jour de Caroline Wozniacki. Plus entreprenante et rapide que la Russe elle n’a pas cédé un centimètre de court. Son adversaire s’est échinée, a beaucoup tenté  mais a fini par se frustrer. La réussite s’est envolée et la Russe a fini à 43 fautes directes. Contre Dulgheru (46 fautes directs au crédit de Sharapova), elle avait pu s’en sortir. Mais face à une joueuse aussi précise et motivée que Wozniacki dimanche, elle ne pouvait que constater son impuissance. La 11e joueuse mondiale pouvait conclure sur un cri rageur après un magnifique revers long de ligne, loin, très loin de la raquette de Sharapova. Avec un tableau déserté de la tête de série 2 (Halep) à la 6 (Kerber), elle peut voir loin.

Un quart Errani-Wozniacki

La Danoise arrive en tout cas lancée pour son quart contre Sara Errani (N.13). L’Italienne a aussi eu besoin de trois sets pour sortir en vie de son duel avec Mirjana Lucic-Baroni (6-4, 2-6, 6-0). La Croate, issue des qualifications a une nouvelle joué crânement sa chance contre une tête de série. Avec des statistiques improbables à la fin de la rencontre. La 121e à la WTA a réalisé 46 coups gagnants, contre seulement quatre pour Errani… Mais elle a été plombé par ses 69 fautes directes. Pour elle, c’est la fin d’une magnifique épopée qui l’a vue éliminer rien de moins que la numéro deux mondiale, Simona Halep. A 32 ans et 15 ans après sa demi-finale à Wimbledon, Lucic-Baroni a marqué de son empreinte cette édition de l’US Open.

0
0