C'est le genre de match qui se joue sur des détails. Et Jo-Wilfried Tsonga en a fait les frais cette fois-ci. Sur la route de sa première demi-finale à l'US Open, le Manceau a été dominé par un Marin Cilic des grands soirs en quatre heures de jeu (6-4, 6-4, 3-6, 5-7, 6-4). Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le tenant du titre s'accroche tant qu'il peut à son trophée.

Mardi soir, le Croate a fait preuve d'une énorme combativité pour écarter de sa route le Français qui a tout donné pour le faire chuter. Mais tel un métronome, Cilic a résisté à Tsonga, revenu à deux manches partout en sauvant 3 balles de match dans le quatrième set, puis une quatrième dans le cinquième acte, avant de s'imposer. En montrant au passage qu'il faudra lui passer sur le corps pour le stopper.

ATP Montpellier
Plus d'un an après son dernier match, Tsonga s'incline face à Korda
22/02/2021 À 19:25

Marin Cilic n'a pas volé sa douzième victoire de suite à l'US Open. Le neuvième mondial a montré son efficacité lors des deux premiers sets en jouant juste, fort et placé. En panne de premières balles au service, Tsonga a surtout été friable dans le neuvième jeu, qu'il a cédé sous les coups de butoir de son adversaire. Le Croate en a profité pour empocher la manche dans la foulée, le Français concédant au passage le premier set de sa quinzaine. JWT a perdu son service pour la deuxième fois de la quinzaine à 2-2 dans le 2e set, avantage jalousement gardé par Cilic pour mener deux sets zéro après 1h30' de jeu.

Quatre balles de match sauvées en vain

Le Manceau a attendu les premières défaillances de son adversaire pour reprendre vie dans ce match. Elles sont apparues dans le huitième jeu du troisième set, pour revenir à un set partout quelques minutes plus tard. Et dans la quatrième manche lorsque le Croate n'a pas réussi à conclure ce match sur les trois balles de match obtenues à 5-4. C'est au prix d'un superbe effort que Tsonga a sauvé sa peau et embarqué son adversaire dans un jeu décisif, enlevé 7/3.

Jo-Wilfried Tsonga - US Open 2015

Crédit: Panoramic

Pour la deuxième fois de la quinzaine, Cilic allait devoir batailler en cinq manches. Mais alors que la fatigue aurait pu venir lui chatouiller les jambes, ou sa cheville droite tenue par une chevillère tout au long de la rencontre, le Croate n'a pas vacillé. Avec 18 coups gagnants pour 5 fautes directes, c'est lui qui est allé chercher la victoire. Avec 27% de réussite derrière sa seconde balle, deux nouvelles balles de break manquées (neuf sur dix en tout) et un genou gauche qui commençait à siffler, Tsonga n'a pas tenu la route.

Comme en 2011 face à Roger Federer, le Français s'arrête donc en quart de finale à l'US Open. Pour la deuxième fois de sa carrière, son désir de rallier le dernier carré new-yorkais s'est envolé à nouveau. C'est le seul tournoi majeur où il n'y est pas encore parvenu. C'est le genre de détail sur lequel le Manceau ne manquera de revenir l'année prochaine. En espérant un peu plus de réussite la prochaine fois.

Rolex Paris Masters
Imperturbable, Humbert prend son plus beau quart
05/11/2020 À 16:15
Rolex Paris Masters
Endormi puis diminué, Auger-Aliassime cède face à Cilic
02/11/2020 À 20:09