Eurosport

L'impensable s'est produit : Serena Williams sortie par Roberta Vinci

L'impensable s'est produit, Serena Williams est au tapis

Le 11/09/2015 à 20:52Mis à jour Le 12/09/2015 à 00:58

US OPEN 2015 - Incroyable surprise à Flushing Meadows. Serena Williams, à deux pas d'un possible Grand Chelem, a été éliminée en demi-finales vendredi par l'Italienne Roberta Vinci (2-6, 6-4, 6-4), qui affrontera sa compatriote Flavia Pennetta en finale.

Eurosport Player:

Voir sur Eurosport

Serena Williams ne réalisera pas le Grand Chelem cette saison. Elle ne disputera même pas la finale dames de l’US Open samedi. A deux victoires de la délivrance, l’Américaine, numéro un mondiale et triple tenante du titre, s’est pris les pieds dans le tapis.

Son entraîneur Patrick Mouratoglou avait prévenu que la pire adversaire de Serena était elle-même. Il est incontestable que la pression sur ses épaules a fini par la rattraper. Mais il faut aussi reconnaître que, contrairement à toutes les autres joueuses qui ont croisé l'Américaine en Grand Chelem cette saison, Roberta Vinci a réussi à résister aux tentatives désespérées de retour de son adversaire. En commettant très peu de fautes directes au moment où la numéro un mondiale en produisait par dizaines, la 43e mondiale a mis la tête de Williams sous l'eau et ne l'a plus lâchée.

Cette fois-ci, les dieux du tennis ne sont pas venus secourir Serena

Pourtant, le premier set a été un cavalier seul de Serena. En une demi-heure, la protégée de Mouratoglou s'était parfaitement mise en route pour sa 34e victoire de suite en Grand Chelem. Si Vinci avait réussi le break en premier, Serena alignait alors cinq jeux pour ponctuer le premier acte (6-2). Puis tout s'est déréglé dans le deuxième set, avec le break de l'Italienne dans le cinquième jeu. Appliquée à la relance, précise à l'échange et inspirée quand il le fallait, c'est une Vinci beaucoup plus lucide qui a égalisé à une manche partout, non sans sauver deux balles de débreak.

Le dernier set a ainsi offert son lot de rebondissements. Serena a débuté avec un break en poche (2-0), avant de s'écrouler peu à peu. Vinci a d'abord refait son retard puis a réalisé un nouveau break fatal dans le septième jeu. Même en déployant des coups puissants, l'Américaine n'a pas trouvé de solution pour se tirer de ce mauvais pas. Les dieux du tennis ne sont pas venus secourir Serena comme ils avaient pu le faire à Roland-Garros et Wimbledon, lorsqu'elle était au bord de l'implosion.

Avec trois balles de débreak à nouveau écartées, Vinci est venue conclure cet incroyable match sur sa mise en jeu pour s'offrir le plus beau résultat de sa carrière... avant de connaître peut-être l'apothéose samedi, au terme de la plus improbable finale de l'histoire de l'US Open.

En larmes à la fin du match, l'Italienne s'est d'abord excusée auprès du public américain sous le choc du résultat au micro du speaker venu recueillir ses premières impressions... Serena, rentrée aux vestiaires, ruminait déjà ce 22e titre majeur et ce Grand Chelem qui se sont évanouis sous son nez.

0
0