AFP

Gaël Monfils élimine Lucas Pouille en quart de finale en trois sets

Trop fort pour Pouille, Monfils retrouve le dernier carré huit ans après

Le 06/09/2016 à 22:17Mis à jour Le 07/09/2016 à 00:27

US OPEN 2016 - Gaël Monfils s'est qualifié pour les demi-finales de l'US Open, mardi. Le Français, tête de série numéro 10, a facilement dominé son compatriote Lucas Pouille en trois sets (6-4, 6-3, 6-3) sur le court Arthur-Ashe. Dans le dernier carré, une première pour lui depuis 2008 en Grand Chelem, Monfils sera opposé au vainqueur du match opposant Jo-Wilfried Tsonga à Novak Djokovic.

Eurosport Player:

Voir sur Eurosport

Cette fois, Lucas Pouille n'avait plus d'essence dans le moteur. Après avoir disputé trois matches en cinq sets sur ses quatre premiers tours, dont un, il y a à peine 48 heures, face à Rafael Nadal, le Nordiste était cuit. Gaël Monfils, toujours aussi sûr de lui, n'a donc pas eu à forcer son talent pour survoler ce quart de finale 100% tricolore. L'ainé des deux Français s'est imposé en trois sets (6-4, 6-3, 6-3) mardi sur le court Arthur-Ashe. Le voilà en demi-finale sans avoir perdu un seul set. Il ne s'était plus retrouvé aux portes d'une finale majeure depuis Roland-Garros 2008.

Lucas Pouille a fait illusion pendant un demi-set. Puis, dans le septième jeu, Monfils a réussi le premier break de la soirée et le fil fragile et instable sur lequel Pouille avait installé son jeu s'est rompu. D'une grande sobriété, loin de ses improbables envolées qui ont fait sa réputation new yorkaise depuis de nombreuses années, Monfils a tranquillement déroulé son tennis et le sort de ce match n'a jamais fait l'ombre d'un doute. Un break dans chaque set a suffi à "Le Monf'". Sans en rajouter. Ce n'était pas nécessaire.

Vidéo - Impérial au service, monstrueux en défense, Monfils a éteint Pouille : les temps forts du match

02:34

Copie presque parfaite

La performance de Gaël Monfils a été particulièrement impressionnante au service. Intraitable sur sa première balle (85% de points gagnés) et très solide sur sa seconde (61%), il s'est grandement facilité la tâche. A l'échange, il a donné un minimum de points, terminant la rencontre avec plus de coups gagnants (34-26), et surtout beaucoup, beaucoup moins de fautes directes (15-44) que son adversaire. Pouille a eu le mérite de tenter, jusqu'au bout, mais Monfils n'a jamais ne serait-ce qu'entrouvert la porte. Il n'a d'ailleurs pas concédé une seule balle de break de la partie. Une copie presque parfaite pour Monfils.

La saison très solide de Monfils, et son été remarquable, trouvent donc leur sommet dans cette quinzaine new yorkaise. Demi-finaliste, celui qui reprendra place dès lundi prochain dans le Top 10 a d'ores et déjà réussi son US Open. Il saura dans la nuit s'il jouera sa place en finale dans une autre confrontation franco-française, ou face au numéro un mondial et tenant du titre, Novak Djokovic. Ce dernier affronte Jo-Wilfried Tsonga en session de nuit. Dans un cas comme dans l'autre, un challenge excitant. A la mesure de ce Monfils désormais trentenaire, et qui n'a jamais paru aussi maître de ce qu'il produit sur le court.

Lucas Pouille face à Gaël Monfils à l'US Open

Lucas Pouille face à Gaël Monfils à l'US OpenAFP

0
0