AFP

Murray, Dimitrov, Ferrer... pour la grande partie des joueurs, le retour de Del Potro était attendu

"Avec un tel coup droit, vous pouvez fermer les yeux, la balle sera toujours dedans"

Le 05/09/2016 à 11:17Mis à jour Le 05/09/2016 à 19:35

US OPEN 2016 - Personne ne tarit d'éloges sur Juan Martin Del Potro. Après Rio, les performances de l'Argentin impressionnent à New York. Mais le revoir en seconde semaine du tournoi américain ne surprend pas la majorité des joueurs qui suivent sa progression de près.

Eurosport Player:

Voir sur Eurosport

Il forçait déjà le respect lors de sa première partie de carrière. Son retour au premier plan après sa nouvelle blessure au poignet impressionne plus encore. Pas de doute, le phénomène du moment, c'est bien lui. Juan Martin Del Potro le maudit est devenu l'épouvantail du circuit. Lui qui a été fauché en pleine gloire, quelques mois après le gain de son premier titre du Grand Chelem en 2009, est en train de redevenir le joueur tant redouté qu'il a été. Son bras droit est redevenu un marteau, ses adversaires des enclumes.

A New York, là même où il était entré dans la légende il y a sept ans, trois joueurs peuvent déjà témoigner que son retour au premier plan n'est pas un feu de paille. Le dernier était David Ferrer. L'Espagnol, qui est encore 13e mondial, a été raccompagné vers la sortie au 3e tour après trois sets perdus en 2h30 de match (7-6, 6-2, 6-3). "Juan Martin était bien meilleur que moi, affirmait l'Espagnol avec une petite pointe de dépit. Il servait mieux, il jouait de façon plus agressive. Je pense qu'il a changé son jeu en étant plus agressif en coup droit et au service."

Vidéo - Del Potro - Ferrer, les temps forts

01:59

Réponse de l'intéressé : "Ce que je sais, c'est que j'ai dû jouer mon meilleur tennis pour battre David. Avec lui, on ne sait jamais quand va finir le match. C'est toujours un plaisir de jouer contre lui car il vous met toujours la pression. J'ai été mentalement plus fort après le gain du premier set. Au global, je suis surpris de la façon dont je joue en ce moment. Je surprends même les gars du circuit. C'est super de voir que je peux être encore dangereux."

" Plus que ses frappes de balle, C'est la mentalité qu'il montre qui est vraiment impressionnante"

Surprendre ? Pas tant que ça. A entendre les autres joueurs, son retour au premier plan était presque cousu de fil blanc. Grigor Dimitrov ne s'en cache pas : "Je n'ai jamais eu de doute sur le fait que ce gars allait revenir. Jamais je n'ai pensé qu'il n'avais pas le niveau pour atteindre la seconde semaine ici. Tous les gens autour de moi m'ont dit la même chose." Et d'ajouter : "Il a peut-être débuté la saison doucement, mais il frappe toujours la balle de façon incroyable. Avec un tel coup droit, vous pouvez fermer les yeux, la balle sera toujours dedans. C'est définitivement l'un des meilleurs frappeurs du circuit."

Vidéo - Johnson - Del Potro, les temps forts

02:04

"Ce qu'il fait est incroyable, a insisté Andy Murray, car il a eu les mêmes problèmes au poignet pendant plusieurs années. Je peux facilement imaginer comme cela a dû être démoralisant de rechuter de la sorte, comme cela a dû être dur de vouloir revenir encore et de garder cet esprit combatif pour le faire. Je ne suis pas surpris de la façon dont il frappe la balle. Il a toujours été un excellent frappeur. Je ne pensais pas qu'il perdrait cette faculté. C'est plus la mentalité qu'il montre qui est vraiment impressionnante."

Dominic Thiem, demi-finaliste à Paris cette année, sera le prochain qui lui fera face lundi, avec l'espoir d'être surtout le prochain joueur qui le fera tomber en Grand Chelem. Leur première confrontation, perdue à Madrid il y a quelques mois, lui rappellera que ce ne sera pas chose aisée face à celui qui pointe encore à la 142e place mondiale, mais qui reviendra dans le Top 100 à l'issue de la quinzaine américaine.

"Je me moque du classement, balaye Del Potro d'un revers de main, je ne me soucie que de mon jeu. Pour moi, c'est déjà beaucoup de rejouer au tennis après tout ce qui m'est arrivé. Mon plus gros objectif de la saison est de rester en bonne santé. Si j'y parviens, je pourrai me fixer de nouveaux challenges l'année prochaine." Et pourquoi pas dès les prochains jours, s'il revient dans le dernier carré de l'US Open.

Vidéo - Del Potro : "Terminer l'année en bonne santé est plus important qu'une médaille d'or"

01:48
0
0