Eurosport

Finale dames : Keys-Stephens, la fête à la maison

La fête à la maison

Le 08/09/2017 à 23:47Mis à jour Le 09/09/2017 à 19:21

US OPEN 2017 - Samedi, l'US Open va couronner une nouvelle lauréate en Grand Chelem : Madison Keys, 16e mondiale, ou Sloane Stephens, 83e. Quoi qu'il arrive, ce sera une Américaine qui soulèvera le trophée. Une fête en perspective devant les spectateurs du court Arthur-Ashe, qui fête les 20 ans de son inauguration.

Eurosport Player:

Voir sur Eurosport

Le contexte

L'US Open n'a donc pas fini de livrer toutes ses surprises. Ce samedi, il y aura une nouvelle vainqueur en Grand Chelem. Et le comble du bonheur pour Flushing, c'est une Américaine qui sera sacrée devant le public du court Arthur-Ashe. Pas de Serena ni de Venus Williams cette fois-ci, mais Madison Keys, 22 ans, ou Sloane Stephens, 24 ans, pour relancer la machine US. Deux joueuses qui disputeront leur première finale majeure pour gagner ainsi le plus beau titre dans leur jeune carrière. Quoi de meilleur final pour fêter les 20 ans du plus grand court du monde ?

Pour Sloane Stephens, ce match ressemble à un cadeau venu du ciel. Elle a été éloignée des terrains de tennis pendant onze mois jusqu'en juillet en raison d'une blessure au pied. De retour à Wimbledon, où elle n'a passé le 1er tour, elle a retrouvé le rythme en enchaînant deux demi-finales cet été à Toronto et Cincinnati. Avec une 83e place mondiale, la Floridienne a eu un parcours ardu avec deux anciennes finalistes en Grand Chelem pour débuter (Vinci et Cibulkova) et une ancienne vainqueur pour finir (Venus Williams). Autant de difficultés qui ont fait monter Stephens en puissance dans ce tournoi et qui lui font espérer une issue heureuse. Et dire qu'elle était 957e mondiale il y a deux mois et demi.

A côté, la route de Madison a semblé plus tranquille. Depuis Wimbledon, Keys a remporté le tournoi de Stanford et seule Garbine Muguruza, n°1 mondiale lundi prochain, l'a battue cet été. A New York, la 16e mondiale n'a pas croisé une joueuse du Top 10 jusqu'en huitième de finale, où Elina Svitolina (n°4) lui a mené la vie dure avant de rendre les armes en 3 manches. Depuis, ni Kaia Kanepi en quart, ni CoCo Vandeweghe en demi-finale n'ont réussi à lui prendre un set. Résultat, la protégée de Lindsay Davenport a passé quasiment 4 heures de moins (3h50) sur les courts. Un avantage sans doute non négligeable au moment où le jeu va se tendre.

Face-à-face

Une seule rencontre a été jouée entre les deux Américaines : à Miami en 2015. Stephens a battu Keys en deux sets (6-4, 6-2).

Leur parcours

  • SLOANE STEPHENS
    Sets gagnés/perdus: 12/4 - Temps de jeu : 12h57

1er tour: bat Roberta Vinci (ITA) 7-5, 6-1
2e tour: bat Dominika Cibulkova (SVK/N.11) 6-2, 5-7, 6-3
3e tour: bat Ashleigh Barty (AUS) 6-2, 6-4
8e de finale: bat Julia Görges (GER/N.30) 6-3, 3-6, 6-1
Quarts de finale: bat Anastasija Sevastova (LAT) 6-3, 3-6, 7-6 (7/4)
Demi-finales: bat Venus Williams (USA/N.9) 6-1, 0-6, 7-5

Vidéo - Deux manches à sens unique avant un combat de géantes : la victoire de Stephens en vidéo

02:05
  • MADISON KEYS
    Sets gagnés/perdus: 12/2 - Temps de jeu: 9h05

1er tour: bat Elise Mertens (BEL) 6-3, 7-6 (8/6)
2e tour: bat Tatjana Maria (GER) 6-3, 6-4
3e tour: bat Elena Vesnina (RUS/N.17) 2-6, 6-4, 6-1
8e de finale: bat Elina Svitolina (UKR/N.4) 7-6 (7/2), 1-6, 6-4
Quarts de finale: bat Kaia Kanepi (EST) 6-3, 6-3
Demi-finales: bat CoCo Vandeweghe (USA/N.20) 6-1, 6-2

Vidéo - Face à une Vandeweghe dépassée par les événements, Keys a déroulé : les temps forts de son succès

01:51

3 stats à avoir en tête

  • 3. Sloane Stephens est la 3e finaliste à l'US Open à être classée au-delà de la 50e place mondiale après Venus Williams (1997) et Kim Clijsters (2009). L'Américaine avait perdu, mais pas la Belge.
  • 15. Il faut remonter 15 ans derrière pour assister à une finale 100% américaine à l'US Open : c'était entre les soeurs Williams avec une victoire de Serena à la clé (6-4, 6-3). Mais il faut remonter à 2015 pour retomber sur un match avec deux nouvelles finalistes en Grand Chelem et de même nationalité (Pennetta-Vinci).
  • 19. Cela fait 19 ans qu'une Américaine autre qu'une Williams n'a plus gagné l'US Open : c'était Lindsay Davenport, aujourd'hui la coach de Keys, en 1998 face à Martina Hingis.

Ils ont dit

Madison Keys

" Cette finale avec Sloane, cela ne me parait toujours pas réel. Je tremble encore... Le tennis américain ne pouvait pas rêver mieux !"

Sloane Stephens

" Quand j'ai commencé mon come-back, si on m'avait dit que je serai en finale de l'US Open, je ne l'aurais pas cru. Je ne sais pas quoi dire. J'ai juste travaillé dur."

Notre avis

Pas simple de jouer une première finale de Grand Chelem, d'autant plus devant son public. Cela peut tétaniser comme cela peut transcender. Qui parviendra à faire abstraction de la pression pour soulever le plus beau trophée de sa carrière ? Que ce soit Madison Keys ou Sloane Stephens, ce match s'annonce aussi comme une fête entre ces deux joueuses qui se connaissent bien. Deux copines de galère, blessées l'une et l'autre tour à tour qui se sont soutenues dans les moments difficiles. Par rapport au sang-froid dont elle a fait preuve à New York et la grande adversité domptée durant la quinzaine, Stephens pourrait bien réaliser le coup de l'année. A moins que la fraîcheur de son adversaire ne fasse la différence...

0
0