Getty Images

Marin Cilic tombe à son tour (4-6, 7-5, 7-5, 6-4)

Cilic tombe à son tour
Par Eurosport

Le 01/09/2017 à 20:39Mis à jour Le 01/09/2017 à 22:02

US OPEN - Le bas du tableau messieurs tourne au jeu de massacre pour les favoris. Vendredi, Marin Cilic a été éliminé dès les 16es de finale en s'inclinant (4-6, 7-5, 7-5, 6-4) par l'Argentin Diego Schwartzman. Fait assez incroyable, dans ce bas de tableau, il y aura un nouveau finaliste en Grand Chelem, alors que le troisième tour n'est même pas terminé...

Eurosport Player:

Voir sur Eurosport

Et une nouvelle tête de série passée sous le billot. Marin Cilic, vainqueur de l’US Open en 2014, a été expédié vendredi dès le troisième tour du tournoi par l’Argentin Diego Schwartzman (4-6, 7-5, 7-5, 6-4), tête de série 29. Le Croate tombe de haut et laisse le bas de tableau masculin plus ouvert que jamais. Complètement hors du coup (80 fautes directes), la tête de série N.5 n’a été que l’ombre d’elle-même face à l’entreprenant Argentin.

C’est ce que l’on appelle une grosse désillusion. Marin Cilic avait une occasion en or de retrouver le dernier carré de l’US Open, deux ans après sa demi-finale et surtout trois ans après son sacre surprise. Un tableau décimé et la perspective de toucher un titre majeur du doigt n’a pas réussi à galvaniser le Croate, bien au contraire. Dans cette opposition de style face à Diego Schwartzman, le 7e joueur mondial ne s’est montré à la hauteur que trois quarts d’heure, le temps de remporter la première manche malgré la résistance de l’Argentin, revenu de 5-2 à 5-4, service à suivre.

Cilic assure une surprise

La suite fut un enchaînement de fautes techniques et de mauvaises décisions. Cilic a perdu petit à petit la confiance et vu son jeu se déliter point après point, notamment en revers (1 point gagnant pour 36 fautes directes). Le "petit" Schwartzman (1,70m) ne s’est alors pas fait prier, accrocheur sur tous les échanges pour forcer les erreurs de son géant d’adversaire. Son retour dans le quatrième set de 5-2 à 5-4, balle de break a fait naître quelques minutes le scénario d’une fin de match au couteau. Mais incapable de conclure, à chaque fois sur une faute directe (!), le Croate n’a pu que s’incliner, la tête basse.

Vidéo - Schwartzman - Cilic : les temps forts

01:29

Une aubaine pour Schwartzman, en verve sur cet été nord-américain, après un quart à Montreal. "C'est ma deuxième victoire contre un joueur du top 10 en deux semaines, mon tennis progresse, je maîtrise mieux mes nerfs, c'est vraiment une victoire importante" s'est réjoui le 33e joueur mondial.

Avec ce revers, Cilic laisse le champ un peu plus libre à un second couteau pour une place en finale. Aucun joueur du bas de tableau n’a atteint la finale d’un tournoi du Grand Chelem (demi-finale pour Sam Querrey à Wimbledon), et la tête de série la plus haute est désormais John Isner, N.10 à Flushing Meadows.

0
0