Getty Images

Nick Kyrgios éliminé dès le 1er tour

Kyrgios, touché coulé

Le 30/08/2017 à 20:37Mis à jour Le 30/08/2017 à 21:42

US OPEN 2017 - Flushing vient de perdre un de ses principaux outsiders : Nick Kyrgios, visiblement blessé à l'épaule, a été battu en quatre sets dès le premier tour mercredi par son compatriote John Milllman. Une grosse désillusion pour l'Australien, qui avait un rendez-vous programmé en huitièmes de finale.

Eurosport Player:

Voir sur Eurosport

Nick Kyrgios était, légitimement, considéré comme un des principaux outsiders de cet US Open. Finaliste à Cincinnati après avoir notamment écarté Rafael Nadal de son chemin, l'Australien paraissait en mesure de jouer un rôle majeur à Flushing. Las, son tournoi est d'ores et déjà terminé. Mercredi, sur le court Louis-Armstrong transformé en cimetière des éléphants, Kyrgios a disparu en quatre sets face à son compatriote John Millman (6-3, 1-6, 6-4, 6-1) après deux heures et quart de jeu… et de souffrance.

Car Nick Nyrgios, à l'évidence était loin d'être à 100% dans cette rencontre. Touché à l'épaule droite, il est apparu de plus en plus frustré au fur et à mesure de la rencontre, écopant notamment d'un point de pénalité pour avoir cassé sa raquette.On a même cru que l'Australien allait jeter l'éponge au cours du troisième set, mais il est allé au bout de son match. Celui-ci a basculé en fin de troisième manche, alors que tout restait à faire, lorsque Millman a signé un break décisif pour empocher le set. Dès lors, le quatrième a tourné à la simple formalité, Kyrgios arrosant dans tous les sens pour abréger les échanges et son calvaire.

Vidéo - Blessé, Kyrgios a dû rendre les armes face à Millman : sa défaite en vidéo

01:01

Triste bilan 2017 en Grand Chelem

C'est un nouveau coup d'arrêt pou Kyrgios, décidément pas en verve cette saison dans les tournois du Grand Chelem : sorti au deuxième tour à l'Open d'Australie et Roland-Garros, il n'aura même pas gagné un match à Wimbledon et à l'US Open. A Londres, déjà, face à Pierre-Hugues Herbert, il n'avait pu défendre pleinement ses chances. C'était alors la hanche qui sifflait. C'est désormais l'épaule, et la fragilité récurrente du prodige australien commence à poser un vrai souci dans le développement de sa carrière.

Son élimination ouvre en tout cas quelque peu la partie de tableau de Roger Federer. Le Suisse aurait en effet théoriquement dû retrouver Kyrgios dans un huitième de finale qui faisait déjà saliver Flushing. Il y a désormais des places à prendre dans cette zone, mais si Federer n'est pas tracassé par son dos, il sera difficile de lui barrer la route des quarts de finale, ce qu'un Kyrgios à 100% aurait peut-être été en mesure d faire. Mais Kyrgios et 100%, ce n'est pas vraiment une combinaison gagnante...

Vidéo - Alors qu'il recevait des soins, Kyrgios a pris un... avertissement

01:40
0
0